HAUTE FIDELITE : Métronome Technologie, une première source dématérialisée High End en 2015

 Lecteur drive Kalista

Métronome Technologie est une référence mondiale dans la conception et la fabrication de lecteur CD et convertisseur numérique. Le porte-drapeau de la marque, le lecteur drive Kalista est devenu une légende du High End, le très haut de gamme de la hifi, commercialisé à 50 000 €. En mai 2014, le fondateur Dominique Giner a cédé son entreprise à Jean-Marie Clauzel et Christian Bat. L’aventure continue.

Nichée sur les hauteurs de Roquemaure, un petit village près de Bessières dans le Tarn, l’entreprise est quasi inconnue du grand public français et européens et son audience chez nous ne dépasse pas le cercle très restreint des audiophiles passionnés. Plus de 90% des appareils sont exportés dont les 2/3 en Asie. La Chine est devenue le premier marché de la marque représentée sur place par un distributeur à Hongkong qui a fédéré près d’une centaine de revendeurs. En France, seuls quatre auditoriums sont membres du réseau mais aucun dans le Sud-Ouest. (Des séances d’écoute sur demande sont organisées à Roquemaure).

Fondée en 1987, la marque a construit sa réputation mondiale sans aucune publicité, grâce à la seule excellence de ses produits. « Cette année au salon de Munich, 1er salon mondial de la hifi, j’ai constaté de visu la notoriété, le stand de Métronome Technologie a été pris d’assaut » explique Jean-Marie Clauzel, codirigeant. C’est toujours une société artisanale employant aujourd’hui 6 personnes avec les deux repreneurs. La transmission reprise a été actée en mai 2014, réalisée en plein accord avec le cédant et les salariés. Dominique Giner  demeure le designer des produits avec une équipe inchangée dont les deux ingénieurs présents depuis une quinzaine d’années chez Métronome. Les échanges sont maintenus avec l’autre concepteur fabricant de hifi tarnais, la société Artec dirigée par Jean-Pierre Voiturier. « Nous ne sommes pas arrivés avec des idées préconçues sur les produits. Le retour sur investissement n’est pas notre ambition. Nous cherchons d’abord à donner du plaisir à nos clients tout en générant un business rentable. L’entreprise est repartie avec des moyens renforcés et l’envie d’innover pour garantir la pérennité » relève JM. Clauzel.

Tout est conçu sur ordinateur, fabriqué (hors les châssis et structures) et testé sur place avec le montage à la main des composants électroniques sur les cartes. Chaque appareil est unique avec un design très marquée. Tous les drives sont équipés de la mécanique CDM 12 Pro 2 de Philips. Au sommet de la marque, dans la gamme Absolute figure les lecteurs drive transport Kalista et Calypso avec leurs alimentation séparées, des supports anti-vibrations dédiés, le convertisseur DAC Nausicaa. C’est le top, tout est poussé à l’extrême, les montages électroniques et les structures associées pour fournir le meilleur son possible. Le Kalista pèse déjà 24kg, une quarantaine de kg avec les supports, plus 30 kg en ajoutant le tripod ! Le Calypso est presque aussi exclusif. En dessous la gamme premium est constitué à la fois de drive lecteur transport, de convertisseurs et du lecteur intégré CD8 entrée de la gamme facturé à partir de 6000€. Une somme mais la concurrence ne fait pas mieux au même prix.

En novembre prochain Métronome prévoit de sortir un nouveau lecteur CD intégré en entrée de gamme. Le  format DSD sera intégré dans les convertisseurs avec possibilité d’upgrade pour les plus récents. Mais le principal arrive l’an prochain et sera présenté au salon CES à Las Vegas, avec un serveur transport, la fonction ripping de CD et le stockage des fichiers, connecté en réseau. D’autres développements suivront dans ce domaine avec l’ambition d’atteindre la qualité Métronome Technologie avec des sources audios dématérialisées sans supports physiques. C’est l’avenir ! Les ventes de lecteur CD baissent inexorablement. Mais à l’image du marché des platines vinyles, la technologie ne va pas disparaître complètement, la demande devrait persister y compris pour le High End. 

Le changement de direction a déjà remis du tonus. «Nous allons écouler un peu plus de 200 appareils en 2014 soit une progression de 30% ». Le marché est prioritairement à l’international. « Nous couvrons à peine 1/3 du marché mondial. L’objectif est d’arriver à s’implanter sur 25 pays dont une dizaine de manière satisfaisante. Nous visons notamment la Russie et le Moyen Orient. Métronome Technologie cherche d’abord à s’imposer sur le marché du High End avec sa gamme Absolute ».

Qui achète Métronome Technologie ?

Les audiophiles essentiellement masculins pas forcément très fortunés qui préfèrent investir dans leur chaîne hifi plutôt que dans les voitures, changent régulièrement de matériel avec des goûts musicaux variés.

Les très riches à la recherche de l’exceptionnel avec un design de prestige.

Les repreneurs

Aucun des repreneurs n’avaient de compétences particulières en électronique. Jean-Marie Cluzel, ingénieur agro a démarré sa carrière dans la R & D chez Sanofi, en évoluant ensuite vers le marketing commerce. Il atterrit dans le Tarn en participant au développement de Phodé pendant six ans notamment à l’international. Conseiller du commerce extérieur, il rencontre par hasard Christian Bat qui recherchait comme lui à reprendre une société. C. Bat de formation comptable, ex DAF du groupe de distribution automobile Morel, s’occupe de la gestion.

Article diffusé par JL Bénédini le 01/10/2014