ID Ciné installe des cinémas dans les petites villes

Henry Maitre, dirigeant d'ID Ciné.

ID Ciné se positionne sur le marché de niche de la construction de cinéma dans les centre-villes des petites et moyennes villes. Henry Maitre a démarré l’aventure en 2017 et déjà 4 cinémas ont été livrés. Prochaines ouvertures annoncées :  à Colomiers, puis dans les anciennes halles de la Cartoucherie. 

Un nouveau cinéma s’annonce à Colomiers, en banlieue nord de Toulouse. Les plans sont prêts, les financements calés, il faut juste attendre la sortie de crise pour que la petite entreprise ID Ciné lance ce chantier, le cinquième après les installations de Saint-Chamond (près de Saint Etienne), Biscarosse (Landes), Andernos (Landes) et  Castelnaudary (Aude). La façade sera en terre crue et d’autres matériaux éco-responsables seront mis à l’honneur pour ce projet qui compte 5 salles équipées de fauteuils confortables made in France et de toute la high-tech à la hauteur des exigences des spectateurs en matière de son et d’image… bref, un cinéma à la hauteur des grands complexes des grandes villes ou en périphérie, sur les zones commerciales. 

Le credo d’ID Ciné : « agrandir, réhabiliter ou construire un cinéma de haute-qualité dans le centre-ville des petites et moyennes villes. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, l’arrivée du VOD et de Netflix ne remplace pas le rôle social du cinéma dans les petites agglomérations : un moment festif, qui permet de sortir de chez soi. Les enfants et les seniors aiment toujours sortir au cinéma. L’obstacle, c’est le coût des entrées, beaucoup trop élevé !», observe Henry Maitre, le chef d'entreprise. 

Une expertise de A à Z
 IUT génie civile à l’INSA en poche, cet entrepreneur a démarré sa carrière dans le BTP immobilier et a progressivement acquis des compétences dans le domaine de la gestion de projets immobiliers pour acquérir une parfaite maîtrise des aspects financiers et juridiques dans ce domaine. Après avoir pris les manettes d’un chantier de cinéma à Tulle en Corrèze, l’entrepreneur flaire une niche de marché à développer et crée ID Ciné. L’entreprise toulousaine emploie aujourd’hui six personnes et son chiffre d’affaires 2020 devrait dépasser les 8 M€. 

Henry Maitre présente ID Ciné comme une société de conseil capable d’apporter son expertise sur un projet de cinéma , de A à Z, notamment sur la question du financement du projet et de la viabilité de son exploitation. Ses clients sont les collectivités ou les associations d’exploitation de cinéma. Généralement, les acteurs financiers autour de la table pour de tels projets sont la Région, le Département, la collectivité, l’exploitant, le CNC, Centre National du Cinéma. L’apport public ne dépasse pas les 30 %.

Un cinéma abordable
Le modèle économique mis en place par ID Ciné aboutit à des tarifs ultra-compétitifs avec un tarif d’en moyenne 5 euros (4 €pour les enfants, 6 à 7€ pour les adultes). Une condition sine qua non, selon Henry Maitre, pour que la fréquentation des salles noires soit au rendez-vous : « une famille doit pouvoir s’offrir une sortie cinéma à moins de 20 euros ! ». La connaissance du marché mais aussi la prise en charge du suivi du projet démarquent ID Ciné des autres promoteurs : « nous nous engageons sur le prix et le délai. Il n’y a pas de dépassement de budget chez nous. Nous prenons l’engagement financier de la bonne réalisation du projet ». Henry Maitre vise une à deux ouvertures par an. Après Colomiers, ce sera dans le nouveau quartier de la Cartoucherie, à Toulouse, qu’ID Ciné installera un petit cinéma de trois salles. Le projet est annoncé pour fin 2020 et efait partie du programme de réhabilitation des anciennes halles.