IMMOBILIER: LP Promotion, acteur majeur du développement local


Résidence Carmina à Balma.
 
Crée à Toulouse en 1996, par l’architecte Lucien Ponsot, LP Promotion s’affirme comme un leader de l’immobilier résidentiel dans le sud-ouest. Après avoir réalisé sa meilleure année (95 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014), l’entreprise développe des projets ambitieux afin de conserver son leadership, en particulier à Toulouse et Bordeaux.

Les forces d’un leader régional de l’immobilier résidentiel


LP Promotion appartient à un modèle d’entreprise familiale. Le fondateur, dont les initiales constituent le nom de la société, demeure l’actionnaire majoritaire (49% des parts de l’entreprise), devant ses enfants, des cadres durablement installés et Claude Solarz (contrôleur du fond d’Investissement BM Invest).Ces structures financières solides ont contribué à favoriser le développement de la société, malgré la crise. Entre 2013 et 2014, LP Promotion a enregistré une augmentation de 65% de ses réservations nettes… alors que le nombre de réservations a diminué de plus de 7% à l’échelle nationale sur cette période. Avec près de 6000 logements neufs livrés dans le sud-ouest depuis 2000, le groupe de promotion immobilière participe à répondre à la demande croissante de logements dans les deux métropoles garonnaises. LP Promotion développe une offre complète : logements premium, accès à la propriété, résidences principales, résidences services seniors et étudiants. L’objectif est de construire pour tous. Des logements premiums ont été construit à Castanet, Blagnac ou encore Colomiers. Après s’être désengagée du marché des affaires et du tourisme (cession de la société Privilège Hôtels & Resorts à Lagrange), l’entreprise s’est davantage orientée sur le marché de construction de résidences étudiantes et seniors. La filiale Privilège Etudes & Seniors structure actuellement la gestion de 5 résidences de services. D’ici fin 2017, environ 1150 logements étudiants et seniors seront administrés par Privilège Etudes & Seniors. 
 


 Logements collectifs neufs: "La Scala", à Tournefeuille. 


Forte de l’expertise de son fondateur et du savoir-faire de son équipe, l’entreprise s’est imposée sur un marché dynamique, comme le souligne Pierre Aoun, le directeur général adjoint de LP Promotion : « 15 ans d’expérience dans les résidences services nous donnent plusieurs longueurs d’avance ».  A titre d’exemple, le Groupe transforme les bureaux de la Caisse d’Epargne en résidence services pour étudiants (119 appartements prévus), rue du Languedoc aux Carmes. Le « Campus des Carmes » devrait être opérationnel fin 2015. Cette capacité d’innovation se matérialise aussi dans la promotion de la mixité sociale afin de favoriser le vivre ensemble, un moteur des motivations de l’entreprise, puisque certains programmes en résidence services intègrent jusqu’à 25% de logements sociaux. Fortement active dans la couronne toulousaine et bordelaise (depuis 2006), LP Promotion saisi aussi des opportunités dans d’autres régions métropolitaines (Ile-de-France, Côte d’Azur). Un bureau est ouvert à Paris depuis 2008. La société commercialise un programme de prestige (18 appartements aux prestations haut de gamme : hammam, piscine, etc.) à Cannes.
 


"Le Campus des Carmes", un projet de résidence étudiante.


En conséquence, le groupe intensifie son rayonnement et affirme ses ambitions : atteindre un chiffre d’affaires annuel de 105 M€ cette année, assurer la livraison de 1000 logements par an dès 2016.

Une entreprise engagée localement

Le Groupe emploie 83 personnes. Toutefois, son activité implique la collaboration d’acteurs locaux : 100 %  des entreprises qui participent au processus de construction des bâtiments sont implantées en Midi-Pyrénées ou en Aquitaine. LP Promotion a contribué à créer 1800 emplois en 2014.


Le logo de l'entreprise figure sur le maillot du TFC.


Par ailleurs, la société soutient la vie associative, culturelle et sportive locale : partenaire officiel et partenaire maillot du TFC, parrainage de clubs sportifs (le Toulouse Métropole Basket, le Tournefeuille Rugby, etc.), soutien au Festival de Théâtre de Montberon, au Téléthon, au CSES (Cantines Scolaires pour les Enfants du Sahel), etc. Pierre Aoun explique ces initiatives : « Il nous paraît être de notre devoir de nous impliquer dans la vie sportive et locale de notre ville de cœur et d’origine ». 
 


Benjamin Brousses