INDUSTRIE : Abrisud, comment le leader de l'abris piscine avance plus vite

 
« Une société française peut gagner  aujourd’hui des parts de marché en innovant. Cela nous évite de rentrer dans une guerre des prix systématique » explique François-Xavier Desgrippes, le pdg d’Abrisud (1), le fabricant gersois d’abris de piscine,  leader français et européen qui emploie 300 salariés. L’an dernier l’entreprise a de nouveau progressé avec un chiffre d’affaires passant de 50 millions d’euros en 2010 à 56,8 millions d’euros en 2011, un Ebitda supérieur à 9 millions d’euros. « Nous visons près de 10,5 millions d’euros en 2012 ». Fin 2011, Abrisud annonçait la reprise du fabricant d’abris en bois, Sun Abris installé près de Montpellier. Point de magie dans ces résultats mais une stratégie globale innovante. Détails.
Innover dans la conception et le design
Chaque année, Abrisud sort environ 2 innovations avec un portefeuille de 120 brevets déposés. Dernières en date, l’abri plage et un nouvel abri télescopique ont fait leur entrée dans la gamme fin décembre 2011. On innove à la fois sur la conception des abris et la mécanique, l’intégration de nouvelles motorisations, les matériaux et le design. Parmi les produits marquants, l’abris bas en textile Tech’Style lancé en 2010 qui donne un look très tendance «qui nous a permis de toucher une nouvelle clientèle »  ou l’abri panoramique avec une ouverture à 360 ° couvrant une piscine, un spa,…Et la nouveauté d’aspect c’est l’adoption du gris « so grey, so chic » au lieu du blanc pour toute la gamme qui s’intègre plus facilement dans le paysage (vérifié in situ).
Les ingénieurs du bureau d’études  travaillent en partenariat avec l’agence Outsign « Design & architecture » pour apporter la touche design lors de la conception des pièces. Fx. Desgrippes indique consacrer 3% du CA à l’innovation soit 1,8 millions d’euros chaque année.
Innover dans la production
C’est le 1er robot acquis par un fabricant d’abris. Abrisud a investi près de 300 keuros pour ce kuka installé dans son atelier de l’Isle-Jourdain. Son rôle, découper avec un angle et percer très précisément les profilés (plusieurs mètres de long) pour une nouvelle génération d’abris bas amovibles 100% coulissants dont les éléments s’assemblent sans rivet ni vis, alu contre alu. C’est le Critt d’Albi qui assiste Abrisud dans la mise en œuvre du robot, pour des pièces toujours parfaites. L’an dernier, « Nous avons investi 800 keuros dans l’amélioration de notre outil de production dans nos deux usines du Nord pour faire face à la croissance à Bresles, 100 m2 supplémentaires et Roubaix, nouvelle cintreuse ». Abrisud a fait le choix du tout intégré 100% en France hors site de Barcelone, afin de maîtriser l’intégralité de la chaîne de valeur. Chacun des cinq sites (1) de production sur le territoire est spécialisé sur une gamme de produits. Dans les dernières acquisitions, le site d’Aquasimplex en 2007 à Bresles qui est dédié à la fabrication d’abris hauts, Swim All Seasons à Roubaix en 2010 pour les abris hauts fixes et grandes largeurs en alu, Sun Abris à Caux en 2011 qui produit des abris de piscines en bois de grandes largeurs ou sur sites exposés avec la volonté de doubler le CA des abris hauts en bois. A l’Isle-Jourdain dédiés aux structures cintrées pour les abris bas et panoramiques, le principal site est dédié à la finalisation des composants plus les bureaux et le second à la fabrication de pièces et sous-ensembles standards en plastiques, alu…
Innover dans la vente et marketing
Impossible de rater Abrisud sur internet qui apparaît en 1er sur Google si vous tapez abris de piscine. F-X. Desgrippes révèle qu’il investit près d’1 Meuros par an dans ce moteur de recherche avec des résultats commerciaux probants. « Nous avons lancé en mars 2012 le 1er site mobile en six langues accompagns par des campagnes Google ».
90% des abris fabriqués (40 000 /an) sont destinés aux particuliers, le restant vise le marché de l’hôtellerie de plein air en plein essor, les collectivités locales…Le centre d’appel multilangue à l’Isle-Jourdain est là pour aider à transformer les contacts mails et téléphone en vente, faire le lien avec les équipes de vente et les poseurs. Aujourd’hui Abrisud recontacte systématiquement les anciens clients pour les inciter à renouveler leur abris avec là aussi de bons résultats. Avec la publication du 1er magazine, Abrisud met en scène les produits plus luxueusement. Et à l’export qui représente 25% du CA, l’entreprise pousse ses pions en Allemagne avec le recrutement de 9 personnes, l’ouverture d’un 1er showroom à Madrid, un pays où Abrisud a battu son volume de vente en 2011 ! « L’export est un long chemin. Il a fallu 10 ans en Espagne pour passer de 0 à 800 abris ». A terme, Abrisud envisage d’aller se confronter aux marchés des Etats-Unis.
JL Bénédini
(1)Pdg, F-X. Desgrippes, Jean Michel Chapuy, directeur général, Frédéric Wystup, directeur R & D.
 
 Des perspectives favorables
Avec une croissance organique de 10% en 2011, Abrisud a fait mieux que le marché. Seul 10% du parc français- 2ème marché du monde derrière les USA- de piscines est abrité et le marché des particuliers -qui représente 90% du chiffre d’affaires- devrait croître de 8% d’ici 2013. Le prix moyen est d’environ 11 503 euros.
 L’hôtellerie de plein air qui a doublé son CA en dix ans, s’équipe de plus en plus d’abris. « C’est un marché stratégique pour Abrisud pour lequel nous avons décroché de nombreuses commandes en 2011 à livrer en 2012 » relate F-X.Desgrippes. Abrisud a déjà installé plusieurs centaines d’abris de piscines pour les campings. « Nous avons par exemple en vue la signature d’un contrat pour un abri coupole de 20 mètres de rayon à installer début 20103 ».