INFORMATIQUE : Impetus : le tout nouveau logiciel de simulation virtuelle des phénomènes dynamiques

Après 3 années de R&D, Impetus Afea vient de sortir son logiciel de simulation virtuelle des phénomènes dynamiques. L’offre se démarque des solutions conventionnelles en utilisant  des cartes graphiques pour effectuer du calcul non graphique avec une puissance décuplée (jusqu’à 10 fois plus vite) et une plus grande rapidité en exécution. Le tout avec une consommation énergétique moindre.
En fonctionnant avec les serveurs GPU, cet outil étudie les impacts (crashs) et grandes déformations via des algorithmes plus précis et performants. Sa mise au point est le fruit d’un travail collaboratif entre les 3 sociétés à l’enseigne Impetus Afea basées en Norvège, Suède et France (à Grenade dans le 31). Ce sont des structures indépendantes, fonctionnant avec une mutualisation des compétences tant au niveau de la R&D (développement de briques différentes du logiciel) que de l’action commerciale. Ce modèle économique facilite la capacité d’innovation et le déploiement à l’international. Un distributeur est d’ailleurs recherché sur les USA.

La PME toulousaine est sollicitée par de nombreux donneurs d’ordres issus de l’aéronautique (motoristes…), l’automobile, le nucléaire, l’industrie offshore, la Défense…L’entreprise fondée en 2007 par Jean-Luc Lacome est impliquée dans deux  programmes de recherche. Financé par Oséo et la Fondation franco-norvégienne, un projet est axé sur les interactions fluides/structures. Cette thématique est traitée sous l’angle aéronautique avec la problématique des coups de bélier hydrodynamique. Une autre application qui mobilise également Impetus en Norvège, concerne l’étude de la propagation d’une onde en imaginant un glissement de terrain (écroulement de montagne…) dans un fjord.

Le second projet conduit avec l’ISAE dans le cadre d’Epicea (1) concerne la modélisation dynamique de matériaux composites subissant un impact. Comment réagit de manière visible et invisible une structure confrontée à un choc ? C’est tout l’enjeu de cette étude d’autant plus pertinente que l’on connaît mal la tenue dans le temps des tronçons composites d’un avion.

Toujours en matière de R&D, Impetus oriente ses efforts sur les aspets multi-GPU afin de faire communiquer sur une station de travail les multiples cartes graphiques intégrées dans une machine. La PME poursuivra également la recherche engagée sur les composites.

Bénéficiant du statut de JEI, la société s’attend à une rapide montée en puissance du chiffre d’affaires avec le lancement commercial de son logiciel de nouvelle génération. La version 2 est déjà en préparation.

 Emma BAO
Diffusé le 26 janvier 2011

(1) Appels à projets lancés par l’Etat et la Région Midi-Pyrénées pour soutenir la filière composite.

En notes

-Effectifs : 7 sur l’Europe répartis dans les 3 structures (2 personnes en France

-le marché mondial est estimé à plus de 2 Milliards de dollars en global dont 300 millions de dollars dans le domaine de la simulation des phénomènes dynamiques (15% de cette part)