INNOVATION : 7 nouveaux projets accompagnés à l'incubateur Midi-Pyrénées


L’ambition de MyFeelback est de développer un outi l de gestion de la relation client sur

mobile grâce à des technologies de QR code et d’analyse sémantique. La future société

proposera aux commerçants un service d’agrégation de retours d’utilisateurs sur

l’utilisation et la perception de leurs produits.

PIXIENCE

- Projet porté par Jean-Michel Lagarde

Développement et commercialisation d’une caméra dermoscopique et du logiciel de

traitement d’images associé pour la détection et le diagnostic précoce du mélanome. La

future société adressera dans un 1er temps les centres dermatologiques publ ics et

privés avant de cibler les dermatologues installés en cabinet.

ANEMO

- Projet porté par Thomas Laurent

Le produit développé par ANEMO est une éolienne domestique à axe horizontal dotée

de pales à forte solidité, d’un mécanisme automatique de régulation du pas de ces

pales. L’avantage majeur de cette éolienne sera d’augmenter le ROI d’environ 30%.

ANEMO souhaite devenir la référence sur le marché des éoliennes de 5 à 10 kWh.

DATARMINE

Organisme d’adossement : IRIT-CNRS/INP

- Projet porté par Willy Lafran

Datarmine développe une solution de sécurisation des données personnelles divulguées

sur les différents réseaux sociaux. Le principe est de cloisonner les échanges entre

util isateurs afin de cibler le contenu divulgué, et de soustraire les données des

entreprises gestionnaires des réseaux sociaux de façon à garantir durablement le droit

à l’oubl i numérique de l'uti l isateur.

NANOLIKE

Organisme d’adossement : LPCNO-UPS/CNRS/INSA

- Projet porté par Jean-Jacques Bois

L’objectif de Nanolike est de fabriquer des matériaux sensibles à base de nanoparticules, notamment pour réaliser des capteurs plus performants. Le savoir-faire issu du LPCNO réside dans les techniques de dépôt de ces particules en couches minces.

NAIO

Organisme d’adossement : LAAS - CNRS

- Projet porté par Aymeric Barthes

L’entreprise se positionne en tant que Bureau d’études en Agro-Robotique. L’objectif

est d’apporter plus d’autonomie et d’efficacité aux équipements agricoles existants. Le

1er produit en cours de développement est un robot autonome pour désherbage

mécanique des cultures.