Innov’ATM. Focus sur la fiabilité de la livraison par drone

Le fret aérien par véhicule sans pilote est une solution qu’envisagent de nombreux transporteurs, notamment pour la livraison de colis en B2C. Pour permettre son développement, un consortium international va lancer une série de démonstrations à grande échelle portée sur la gestion de conflits entre tous les appareils.

Et si nos colis arrivaient par drone ? Cette vision (pas si) futuriste nécessite de faire face à de nombreux défis, parmi lesquels figure la gestion et le contrôle du trafic aérien. S’il est un terrain de jeu qui a encore beaucoup à offrir, le ciel a besoin d’être régulé, ce que propose la start-up toulousaine Innov’ATM avec le projet Tind’AIR qu’elle coordonne. A la tête d’un consortium de 11 acteurs venant de France, Italie, Espagne et Royaume-Uni (dont l’Aerospace Valley, l’Onera ou encore Collins Aerospace), la jeune pousse compte mener à bien ce test subventionné à hauteur de 3,2 M€ par le programme Sesar de l’Union Européenne, sur un budget total de 4 M€.

Un module de service de résolution de conflit à base d’IA

« C’est une sorte de baptême du feu, il faut que ce que l’on a imaginé marche en conditions réelles, pas juste en théorie » explique Stéphane Bascobert au sujet de TindAIR. Diplômé de l’Enac et auparavant ingénieur chez Thales, il a cofondé l’entreprise Innov’ATM en 2014 qui édite des logiciels d’optimisation des flux aériens. Initialement destinées aux aéroports, ses solutions se sont également déclinées autour des drones, à l’image d’une commande de la DSNA (un service de l’Etat) dans la lutte anti-drone pour protéger les sites sensibles. Précurseur dans cette filière, la start-up a initié ce projet de démonstration de cohabitation de drones, en toute sécurité dans l’espace urbain. Ce sont 4 à 5 scénarios de vols différents qui vont être déployés à Toulouse et Bordeaux d’ici le deuxième trimestre de 2022, comme l’explique le dirigeant : (...) la suite de cet article est à retrouver dans le dossier du numéro de novembre 2021 d'Entreprises Occitanie.