Jean Luc Moudenc : « l’ami des entreprises » fait le point à mi-mandat !

Pierre-Marie Hanquiez, président du Medef31 et Jean Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole

Examen de passage réussi pour Jean-Luc Moudenc, le président de Toulouse Métropole et maire de Toulouse  le 20 octobre 2017  lors de la présentation de bilan de son équipe à mi-mandat au monde économique.  Concernant la pression fiscale locale sur les entreprises et les particuliers, elle  ne sera plus augmentée   répondant à Pierre-Marie Hanquiez, le président du Medef31.

Et sur la desserte de l’Aéroport par la 3ème ligne de métro, le choix de la navette par tram plutôt qu’une liaison directe sans rupture de charge, est entériné.  « Ce sera un service de qualité avec un tram toutes les 5 mn de quai à quai à la future station Maga de la 3ème ligne de métro. Le choix s’est s’imposé pour desservir Colomiers et l’usine de St-Martin soutenu par la région et le Conseil général et en raison du coût, 50 M€ au lieu de 250 M€ » a précisé Jean-Luc  Moudenc. Pour l’essentiel, les chefs d’entreprises présents ont surtout retenu que Toulouse Métropole est engagé sur un investissement massif de 4 milliards d’euros quand quasi toutes les collectivités locales françaises annoncent des baisses de 25%. Sur les 4 Md€, 1 milliard sera emprunté. Le gros morceau est mobilisé pour les transports en commun (3,8 Md€), plus toute une série de projets avec une dizaine de groupes scolaires, un millier de place en crèches, 30M€ pour le plan  Piscine, la sécurité avec 350 caméras…Le PEX  livré en février 2020 sera opérationnel en fin d’année complété par une zone d’activité dédiée à l’accueil des salons. Sa commercialisation par GL Events est lancée. Sur Toulouse Aerospace à Montaudran, le B612 qui ouvre début 2018 est déjà plein au ¾. Un véritable quartier d’affaires avec une tour culminant à 150 mètres émergera à Matabiau, ToulouseEuroSudOuest incluera 300 000 m2 avec des bureaux et 3000 logements. L’Agence de l’attractivité orchestre désormais l’accueil des entreprises et le tourisme. La réduction des coûts de fonctionnement est en marche à la Mairie et Toulouse Métropole, « On ne remplace plus tous les fonctionnaires partant à la retraite ». Sur l’éventuelle arrivée de nouveaux actionnaires à ATB évoquée par Philippe Robardey, le pdt de la CCIT susceptible de mieux prendre en compte et entretenir ce bijoux de famille de l’économie locale que l’actuel  principal actionnaire chinois, Jean-Luc  Moudenc a pris position afin que l’Etat ne vende pas les 10% qu’il détient encore tout en précisant que ce n’était pas le rôle de la collectivité d’investir dans la gestion de l’aéroport. «Faire de Toulouse l’amie des entreprises » reste toujours son ambition.