Kippit. Le défi de l'électroménager qui se garde à vie

Karen Maya Levy, cofondatrice de Kippit.
La bouilloire Jaren sert aussi de chauffe-biberon, d'infuseur, de cuiseur-vapeur, bain-marie. Coût avec un accessoire : 199 €.

Kareen Maya Levy et son associé Jacques Ravinet ont créé Kippit avec le pari de concevoir, fabriquer et vendre de l’électroménager durable, réparable à vie. Après cinq ans de gestation, le projet s’est concrétisé avec la sortie de la bouilloire Jaren made in Toulouse et bientôt un grille-pain multifonctions.

 

La Jaren est garantie cinq ans et réparable à vie. Voilà une bouilloire pas comme les autres, qui bouleverse l’offre classique et hégémonique des grandes marques internationales de l’électroménager. Avant même sa commercialisation, le produit a ses adeptes :  dès sa présentation sur la plateforme de financement participatif Ulule, 245 000 euros ont été collectés en 30 jours. La lutte contre l’obsolescence programmée mais aussi la valeur sociétale du projet répond pile poil à la quête de sens d’un grand nombre de consommateurs aujourd’hui. Parallèlement à la mise au point technique du produit, les deux cofondateurs Kareen Maya Levy et Jacques Ravinet ont pris le temps d’étudier le marché et de vérifier les attentes de leurs futurs clients.

Des consommateurs en quête de sens
L’analyse de l’avis des consommateurs, c’est leur premier savoir-faire puisqu’ils étaient auparavant à la tête de l’institut de sondage Kheolia en activité pendant huit ans à Paris et Toulouse. Entrepreneurs dans l’âme, désireux de s’impliquer dans un projet pro-environnemental et sociétal concret, les deux associés ont alors vendu cette entreprise pour se lancer dans l’aventure de l’électroménager durable et responsable.  Kippit, est né d’un simple constat : « quand ma machine à laver est tombée en panne, le réparateur m’a conseillé d’en racheter une.  Une solution qui m’a mise en colère. En réaction à cela, nous avons réfléchi et on s’est tout simplement demandé s’il n’était vraiment pas possible de fabriquer des produits d’électroménager qui ne se changent plus. On a travaillé avec des étudiants de l’Icam et près de trois ans après on a sorti (...)