La Région Occitanie va investir dans les entreprises impliquées dans la lutte contre le Covid-19

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, lors de sa dernière conférence de presse du 29 avril 2020.

La Région va accompagner des sociétés agissant directement dans la lutte contre le Covid. Carole Delga a présenté les premiers accompagnements et annoncé la création d'une SAS dédiée à ces investissements. 

EasyCov, Paul Boyé Technologies , Adient et le Groupe Solutio31 font partie des entreprises suivies de près par la Région Occitanie. Leur point commun : elles s'impliquent directement dans la lutte contre le Covid-19, en produisant des équipements de protection sanitaire ou en développant de nouvelles solutions de soin. Paul Boyé Technologies produit des masques depuis le début de la crise et un projet d'implantation d'une nouvelle usine se dessine pour une production mensuelle de 22 à 24 millions de masques (masques FFPE2 et masques chirurgicaux). "Les masques chirugicaux pourront aussi intéresser les entreprises", a expliqué la présidente de région Carole Delga qui a commencé par prioriser l'équipement des strucures de santé et médico-sociales.

Masques : un budget de 20 millions d'euros pour la Région
A côté de cette production locale, la Région a annoncé une commande totale de 16 millions de masques pour la Région et les départements. Il s'agit de masques FFP2, FFP1 provenant de Chine. 6,5 millions sont déjà arrivés et sont en cours de livraison (jusqu'au 10 mai). 6 millions de masques textiles s'ajoutent à cette commande, et ceux-ci seront distribués gratuitement à partir du 5 mai. Ces masques textiles homologués (garantissant un minimum de 70 % de filtration par rapport aux projections) proviennent à 90% de la région Occitanie, ce qui représente un CA de 13 M€ pour la filière. Au total, le budget masques de la Région atteint 20 M€. "Ce sera une dépense à considérer au moment où l'on fera les comptes avec l'Etat, a indiqué Carole Delga qui considère que ces dépenses entrent intégralement dans le champs d'action de l'Etat. 

La Région veut investir dans l'équipement sanitiaire
Toujours sur la production masque, chez  l'ariégeois Adient qui produit du textile homologué, un opérateur régional va être mis en place pour coordonner l'achat de tissu, la découpe, la commercialisation.  Dans un autre domaine, celui de la santé, le laboratoire du Cnrs de Montpellier, Sys2Diag et la SkillCell, une société de biotechnologie travaillent ensemble dans la mise à disposition du test salivaire EasyCov de dépistage rapide du Covid-19 par lecture colorimétrique. Ce projet va être subventionné à hauteur de 200 000 euros.
Pour organiser son soutien à ces entreprises, la Région annonce la création s'une SAS dédiée, dans les quinze jours qui viennent. Celle-ci sera chargée de participer au financement des sociétés dédiés à l'équipement sanitaire.