L’aéronautique crée des « Passerelles » avec les neuf autres branches de l’industrie en Occitanie

L’aéronautique créé des « Passerelles » avec les 9 autres branches de l’industrie en Occitanie
Nicole  Barollo, coordinatrice de l'action de France Industrie en Occitanie

Placer des salariés de l’aéronautique qui perdent leur emploi dans d’autres filières vers l’agroalimentaire, le textile, la santé…mutualiser des formations, les dix branches industrielles en Occitanie lancent un dispositif inter-filière, « Passerelles Industries », dans un contexte de crise inédite.

« Pendant des années, on a cherché à attirer dans l’aéronautique des talents. Aujourd’hui où plusieurs milliers de salariés vont perdre leur emploi en Occitanie ou sont en Activité partielle de longue durée (APLD), les 10 branches industrielles en Occitanie se parlent pour la 1ère fois afin de s’échanger du personnel, créer ensemble des formations. On s’aperçoit que les besoins en compétence sont proches d’une filière à l’autre par exemple pour la conduite d’une ligne de production automatisée, dans les métiers transverses de la transition numérique, dans l’intelligence artificielle » souligne Bruno Bergoend, président de France Industrie en Occitanie et président de l’UIMM Occitanie.