Latécoère. Suppression de près d’un tiers des effectifs en France

La porte électrifiée NexGED développée par Latécoère. crédit : Latécoère

Latécoère annonce la suppression de 475 postes sur 1 504 en France. Au début de la crise sanitaire, le prestataire aéronautique avait déjà supprimé un millier de postes à l’étranger. Le groupe aéronautique vient de présenter son projet de transformation.

Le Groupe Latécoère (5187 salariés et 660 M€ de CA en 2019) a présenté aux instances représentatives du personnel son projet stratégique de transformation et d’organisation en France, approuvé lors du Conseil d'administration qui s’est tenu le 24 septembre 2020. « Ce projet doit permettre d’assurer l'avenir de Latécoère dans un contexte de crise profonde », est-il annoncé dans le communiqué officiel. L’activité du groupe chute de 40 % en 2020 et ce rythme sera aussi dégradé l'an prochain. L’entreprise ne prévoit pas un retour aux niveaux pré-Covid-19 avant 2025.  

Diversification, consolidation, innovation
Le plan de transformation vise à « renforcer son agilité et à permettre à ses sites de gagner en autonomie et en compétitivité afin de conquérir de nouveaux marchés, de diversifier ses activités, de participer au processus de consolidation à l'œuvre dans l'aéronautique et de prendre part à la conception de l'avion décarboné ». Le spatial et l’après-vente seront particulièrement des axes à renforcer sur les sites français. « Ces actions nous permettent de poursuivre les investissements dans nos infrastructures et nos activités de R&T et le développement des compétences de nos équipes, tout en offrant une grande valeur ajoutée et un service de qualité à nos clients. Nous sommes déterminés à prendre pleinement part à l'aventure de l’avion de demain », a déclaré Philip Swash, le directeur général de Latécoère.