Laurent Bacca, FullSave : « Notre ancrage territorial est notre force »

Laurent Bacca, président de FullSave.

L’opérateur télécoms et hébergeur toulousain FullSave accueille un troisième associé pour poursuivre son développement. Comment la PME parvient-elle à se positionner sur ce marché ultra compétitif  ?

« Nous progressons de 20 % depuis le début et nous avons encore de grands projets », promet le cofondateur de FullSave, Laurent Bacca.  La petite entreprise toulousaine emploie aujourd’hui 37 salariés (CA 2018 : 6,7 M€) et en recrute encore quatre actuellement. Progressivement, et sans faux pas, elle a su prendre position sur le marché ultra compétitif  des télécoms, de l’hébergement cloud et des data centers. Elle atteint les 500 clients aujourd’hui. Ceux-ci sont des grands groupes (Airbus, groupes bancaires et autres) et des PME de la région, « des entreprises pour lesquelles les infrastructures télécoms et internet sont un vrai enjeu. Et plus ça va, plus les entreprises réalisent l’importance de ce volet», résume le président qui a su se démarquer des autres par son agilité et la qualité de son service : « Nous ne cherchons pas le volume. Nous sommes des architectes qui vont aider les entreprises à construire un solution à leurs problématiques. »

Un troisième associé dans l’aventure
FullSave a annoncé en novembre dernier une nouvelle opération de type MBO (Management Buy-Out) à hauteur de 4,6 millions d’euros, avec le soutien de Bpifrance, du Crédit Agricole Toulouse 31 et de BNP Paribas. Thierry Cavaillé rejoint ainsi les deux associés fondateurs Laurent Bacca et Hugues Brunel. Cette opération permettra de financer notamment la croissance de son réseau fibre optique pour les entreprises, marché à fort potentie selon Laurent Bacca.FullSave déploie et opère déjà son propre réseau de fibres dédiées avec plus de 150 km déployés à ce jour (plus de 250 bâtiments ont été raccordés). FullSave est par ailleurs le premier opérateur à avoir apporté le Très Haut Débit aux entreprises gersoises via le réseau de Gers Numérique. « Nous avons voulu créer notre propre data center de façon à maîtriser tout notre service et de devenir référent sur Toulouse. C’est le plus grand de la ville », avance le dirigeant qui envisage aussi de développer une activité de gestion de data center pour le compte d’autres opérateurs. Cette opération de financement suit une première levée de fonds (850 K€) réalisée en 2013 et destinée à financer la construction d’un data center dans Toulouse. Laurent Bacca prévoit une prochaine levée de fonds dans le but de développer son activité de fibre optique pour laquelle il prévoit un fort déploiement.  Et géographiquement, FullSave pourrait-elle étendre son domaine d’activité ? « Notre ancrage territorial est notre force et nous restons fixés sur ce marché où il y a encore beaucoup à faire » répond Laurent Bacca qui réfléchit tout de même à un petit débordement des  frontières de l’Occitanie, pourquoi pas vers Bordeaux.