Les Comptoirs de la Bio. L’enseigne développe de nouveaux services pour faire face à la crise sanitaire

crédit : Mauguio. Près de 150 magasins adhérents au réseau.

Le réseau montalbanais de magasins de produits bio Les Comptoirs de la Bio met en place des nouveaux outils de prises de commande, comme un numéro vert ou la livraison de paniers. Sur place, les magasins sont équipés de kits sanitaires et le siège les aide à revoir leur organisation. Un site d’e-commerce est sur le point d’être développé. 

Fondée en 2012 par Philippe Bramedie, la jeune enseigne Les Comptoirs de la Bio compte aujourd’hui près de 150 adhérents. Ceux-ci sont reliés au siège basé à Montauban, où près de 40 de personnes sont employées (CA 2019 non communiqué). Tous sont en télétravail aujourd’hui : ils s’assurent que la chaîne des approvisionnements et de la logistique restent efficace et que les commerçants en présenciel puissent travailler en toute sécurité. Enfin ils veillent à ce que les clients puissent faire leurs achats le plus sûrement et le plus aisément possible. Avec une grande réactivité, le siège s’est équipé de masques, gants et d’écrans en plexiglass. « Nous avons repensé tous les process en magasin pour pouvoir suivre les règles de protection sanitaires et nous conseillons tous nos adhérents sur ces sujets. Nous leur livrons aussi des articles de protection », explique Christophe Choquet, directeur de la communication de la chaîne. 

Les petits producteurs locaux victimes de la fermeture des marchés sont aussi accueillis 
Comme tous les commerces, Les Comptoirs de la bio ont ressenti les effets d’annonce du confinement avec des achats en quantité dans les premiers jours, sur des produits non habituels et donc des flux de marchandises compliqués à gérer. Progressivement, le rythme reprend son cours : « l' approvisionnement reprend progressivement normalement», affirme Christophe Choquet qui rappelle que les petits producteurs victimes de la fermeture des marchés ouverts sont invités à leur proposer leurs produits. En moyenne 25 % des approvisionnements des magasins proviennent de circuits courts. Le reste des fournisseurs sont des acteurs nationaux du bio avec lesquels le siège entretient des relations commerciales avantageuses. 

Faciliter la prise de commande à distance
Pour limiter les contacts et les déplacements de ses clients, Les Comptoirs de la Bio ont lancé un numéro vert et une adresse mail dédiés aux prises de commande à distance. Ces commandes sont donc centralisées par les équipes du siège puis réorientées vers les points de vente. En fonction des disponibilités de chaque commerce, les achats sont livrés à domicile où récupérés par les clients au magasin. L’e-commerce pourrait aussi s’annoncer dans les prochains jours… Avant le démarrage de la crise du coronavirus, l’enseigne était déjà sur un projet de lancement d'un site de vente par internet. La crise actuelle vient accélérer le rythme du développement de ce projet : « on prend le temps de tout valider quand même avant de se lancer, il ne s’agit pas de proposer un service avec des listes produits non disponibles… on va démarrer des premiers tests dans un premier magasin avant de développer le service », annonce avec prudence le directeur de communication. Pas facile aujourd’hui de satisfaire 100 % des commandes en temps et en heure quand l’approvisionnement reste tout de même fragilisé par des aléas logistiques difficiles à appréhender… En attendant, les magasins proposent aussi la préparation de paniers pour X personnes et X jours, avec 6 formules possibles de 20 à 75 euros (repas, fruits et légumes, veggie, bien-être, entretien..), une solution anti-contact et… anti-déception !