Les perspectives 2021 selon la CCI de Haute-Garonne : un manque de visibilité toujours aussi pénalisant

Lors de ses vœux à  la presse le président de la CCI Haute-Garonne Philippe Robardey  a dressé le bilan de santé économique locale pour 2020.  Le manque de visibilité et de perspectives ont fait à nouveau chuté le niveau de confiance des dirigeants, aujourd’hui au  même niveau qu’au premier confinement.

Philippe Robardey s’attend à une remontée du nombre de procédures et liquidations judiciaires, probablement dès le premier semestre 2021. Certes, 2020 a vu ce nombre baisser de 40 % par rapport à 2017, mais les accompagnements financiers et les efforts des institutions pour sauver ces activités masquent une réalité : « les secteurs marqués par les fermetures administratives vont avoir du mal à se redresser et les entreprises qui étaient en difficulté financière avant la sont aussi en danger », a commenté le président.

Rebond de 7 % en 2021
Ce dernier a rappelé les chiffres conjoncturels de l’Insee et de la Banque de France avec  une décroissance nationale de l’activité de 9% en 2020 et un rebond de 7 % prévu pour 2021. La France attendrait mi-2022 pour retrouver son niveau d’activité économique de fin 2019. « Là où les chutes sont plus radicales, le rebond est le plus fort », analyse-t-il en comparant la situation dans différents pays.

Chômage en hausse
En Occitanie le taux de chômage est reparti à la hausse au troisième trimestre 2020 pour atteindre les 10,5 % , et   8,9 % en Haute-Garonne. L’emploi salarié total du département connait une contraction de -0,2% sur un an soit -1 400 emplois, (il en gagnait 13 000 l’année dernière). Concernant l’intérim, malgré une légère embellie au 3ème trimestre, l’ajustement est à la baisse, avec une contraction de -20,6% sur un an sur le département. Le  2ème confinement a replongé les chefs d’entreprise dans un manque de visibilité et une incertitude telle que leur confiance a replongé en novembre au même niveau qu’au moment du 1er confinement (solde d’opinion -33).

Deux événements sur 4
Le salon industriel Siane prévu l’hiver dernier a été annulé et le Forum économique a été reporté au 15 juin prochain. Serviciz et Aeromart ont pu être maintenus, avec des conditions de distanciation sociales ou en version 100 % digitale (pour Aeromart). Les deux actifs de la CCI de Toulouse que sont l’école de commerce TBS et l’aéroport de Toulouse-Blagnac n’ont pas subi la crise de la même manière puisque TBS a pu poursuivre son activité en distanciel. L’aéroport a connu une baisse de trafic de 89 % entre mars et novembre 2020.