Loft Orbital lève 125 millions d'euros

Spécialisée dans l'utilisation partagée des satellites, Loft Orbital annonce un nouveau tour de table qui lui permettra d'accélerer son développement, de doubler son effectif et d'atteindre son objectif ambitieux d'être le premier opérateur mondial d'une constellation de microsatellites partagés. 

Le fournisseur de services spatiaux en orbite basse Loft Orbital annonce une nouvelle levée de fonds de série B de 125 millions d’euros. Cette opération menée par BlackRock Private Equity, réunit Bpifrance via son fonds Large Venture, ainsi que les investisseurs historiques Foundation Capital, Uncork Capital et Ubiquity Venture qui renouvellent leur confiance à l’entreprise. Avec cette levée de fonds, Loft Orbital ambitionne d’accélérer ses innovations ainsi que son développement à l’international notamment depuis la France, sa base opérationnelle pour l’Europe/Afrique/Moyen Orient. L’entreprise d’une soixantaine de personnes (dont une trentaine à Toulouse) présidée par Antoine de Chassy prévoit de doubler son effectif d’ici à 2022.

Des clients de renom pour les premiers lancements
La société, implantée à Toulouse et San Francisco, offre un service basé sur la ressource satellitaire consommée en fonction de leurs besoins. Loft Orbital assume les étapes complexes que sont la fabrication, l’intégration et la mise en orbite de satellites ainsi que le contrôle des opérations, tout en laissant ses clients maîtres de leurs missions avec l’entière propriété des données collectées. Lancés en juin 2021, les deux premiers satellites de l’entreprise ont accueilli des clients de renom français, tels qu’Eutelsat ou l’Onera et internationaux (Darpa aux Etats-Unis).