LOGISTIQUE VERTE : Alternmobil : le transport écologique des personnes et des marchandises en centre-ville

Il a d’abord démarré l’activité en exploitant la franchise Cycloville, du transport de personnes à vélo, un mode de locomotion servant aussi de support de communication. Adoptant le statut d’auto-entrepreneur requis par ce réseau Cyril Marcerou a exploité pendant 3 ans quatre vélos taxis fournis  par l’enseigne.
Souhaitant disposer de son propre modèle de véhicule et  se lancer dans le transport de marchandises, il a fondé Alternmobil, une entreprise agréée d’insertion (1) qui emploie 9 salariés. En s’appuyant sur les compétences de Sébastien Kulak (co-dirigeant de Hellem, ex Fior Concept), un quadricycle à assistance électrique a été développé. Ce vélo publicitaire est modulable, pouvant acheminer des passagers  et des marchandises.

La flotte de cet acteur toulousain de la mobilité, comprend 5 vélos taxis, 2 vélos cargos, 2 « Diablines » électriques. Le premier Biclou (cf EMP octobre 2011, page 17) est en cours de fabrication, deux ou trois autres enrichiront le parc d’ici quelques mois.

Cette solution de logistique verte sur le dernier kilomètre a séduit d’entrée plusieurs clients. Fedex a confié à Alternmobil les livraisons et enlèvements des colis. La PME toulousaine travaille pour Adrexo Colis, effectue les livraisons de la Fnac, d’Amazone…de certains commerçants comme les cavistes, les fleuristes. Biobox (paniers gourmands bio) recourt aussi à ses services tout comme Intermarché Express pour porter à domicile les courses des particuliers.

Parmi les événements d’actualité, l’entreprise adopte le statut juridique de SCIC (2). De ce fait, la Mairie de Toulouse pourrait entrer dans son capital.

Par ailleurs, la société se dote d’une plateforme logistique urbaine (chemin du Sang de Serp) à Toulouse. Elle disposera de 1200 m2 d’entrepôts et de 300 m2 de bureaux. Les transporteurs déchargeront là leurs marchandises puis un véhicule « nourrissant » type Diabline (et bientôt Colibus) prendra le relais pour alimenter ensuite les vélos. « Pour étoffer nos prestations, nous réfléchissons à la possibilité de stocker du panier gourmand avec préparation des commandes et livraisons des clients » indique Cyril Marcerou. L’éclatement des marchandises, leur conditionnement à l’unité et acheminement vers le destinataire final de l’hyper centre devrait intéresser plusieurs donneurs d’ordres.

Le déploiement géographique est aussi à l’ordre du jour. Des contacts sont engagés sur Luchon, Pau, Perpignan, Narbonne, Angers…

Emma Bao
Diffusé le 25-10-2011

(1)      : 7 salariés sont en CDI et 2 en insertion (des contrats de 24 mois pour remettre en situation d’emploi des personnes en difficulté).

(2)   : société coopérative à intérêt collectif. 
  

Encadré

La flotte Alternmobil support de communication

Les véhicules diffusent les messages à destination du grand public. Campagne publicitaire pour un nouveau produit, promotions, ouverture d’agence…les annonceurs ont le choix entre plusieurs formules : street marketing, affichage mobile, vélos en exposition…Parmi les services proposés par Alternmobil : la création graphique, l’impression des adhésifs, la pose et dépose des visuels.