Louis. Croissance rentable pour le fabricant de mobilier de bureau en bois

L'équipe Louis
Fabrication entièrement en bois
Louis fabrique dans son atelier

Dès la première année d’exploitation en 2018, Louis, ex-JCB Industries, une start-up, concepteur fabricant de mobilier de bureau en bois, était rentable avec 400 k€ de ventes. Implantée à l’IoT Valley à Labège, elle vient de lever 1,5 million d’euros auprès du fonds Kima Ventures de Xavier Niel, le fondateur de Free.

 

En 2019, elle a atteint le million d’euros de chiffre d’affaires avec 14 salariés. Et cette année elle vise les 2,5 millions d’euros. Certes une goutte d’eau sur un marché européen estimé à 10 milliards d’euros mais le départ est prometteur.  Ses fondateurs ont bien ficelé leur projet d’entreprise,   Sans rien connaître au départ du métier, en disruption de l’offre existante de bureaux et mobiliers. Ils ont parié sur l’appétence des entreprises pour du mobilier durable et responsable, fabriqué à partir de bois européens labelisés FSC, qualitatif, personnalisable, livré et assemblé à l’heure par une équipe de monteurs de Louis. Leur démarche est très pro. L’équipe s’est remise en question en précisant son projet pendant 3 mois dans l’accélérateur  parisien Techstars, au 4ème trimestre 2018. LCB Industries est devenue au passage, Louis, un nom plus en rapport avec les valeurs et la qualité des produits de l’entreprise qui rappelle l’âge d’or du meuble français.

 

 

Le gros des ventes provient des spécialistes de l’aménagement en contact direct avec les clients finaux. Jusqu’à présent les ventes sont concentrées sur l’Occitanie et la région parisienne avec une toute une série d’entreprises, de la TPE aux grands groupes, aux espaces de co-working…chez Latécoère, France Pari, Liebherr, Sigfox, Airbus, Air Liquide soit au total une centaine de clients. La première vente en leasing a été réalisée auprès d’Epitech, l’école d’informatique toulousaine. Au bout de trois ans, ils pourront changer de mobilier chez Louis. « Nos meubles pourront avoir une 2ème, une 3ème vie en revenant chez nous » explique Thomas Devineaux, chargé du commerce. 

Louis fabrique elle-même ses meubles dans son atelier avec un process industriel très automatisé, de la prise de la commande à la livraison.  Le logiciel de fabrication a été conçu en interne par le directeur technique et cofondateur de l’entreprise, Beaulieu de Reboul, capable de customiser la commande à partir d’une quinzaine de références. Les 4 fondateurs sont tous ingénieurs, 3 de l’Estia de Biarritz et un polytechnicien. 

La feuille de route est maintenant de renforcer la force commerciale et l’outil de production. A terme ils envisagent d’aller exporter leur savoir faire à l’international.

 

On recrute une dizaine de postes

8 à 10 personnes sont recrutées, développeurs informatique orientés industrie, ingénieurs, designeur, commerciaux marketing. Tous les nouveaux embauchés passent une semaine en atelier.

 

Team building sur un drakkar !

 

Les 4 fondateurs se sont d’abord retrouvés autour de la conception construction en bois 100% en commande numérique…de  deux drakkars, les bateaux des Vikings, portée par l’association « La Compagnie du Batar ».  Ce projet a suscité l’aventure Louis. En 2020 l’objectif est de naviguer en Norvège et participer à des festivals nautiques. L’association loue ses drakkars pour organiser des team building. Avec ses cinq mètres de long il embarque cinq aimables vikings, avec une propulsion hybride, quatre rames et une large voile carrée ! Prêt ?