L’Urssaf Midi-Pyrénées se met en quatre pour les start’up !

Jean Dokhelar, directeur de l’Urssaf MP, Lamya Benkirane, dirigeant du Village by CA Toulouse, Edouard Forzy, dirigeant de la Mêlée, Philippe Farenc de l’Ecole des Mines d’Albi-Carmaux.

Depuis le 10 avril dernier, l’Urssaf Midi-Pyrénées tente de mieux informer les startup avec une offre dédiée, « Start U up ». Cette expérimentation unique en France est testée avec 4 incubateurs, la Mêlée, le Village by CA, Nubbo et l’Ecole des Mines d’Albi-Carmaux. « On a constaté l’essor des start’up ces deux dernières années. Elles ont une temporalité différente des entreprises traditionnelles. Ce sont tous des gens pressés. L’idée c’est d’expérimenter cette offre, de l’ajuster ce qui débouchera peut-être sur une application dédiée » relatait Jean Dokhelar, le directeur de l’Urssaf Midi-Pyrénées. Chez les responsables des incubateurs qui s’étaient déplacés pour le lancement de l’expérimentation on apprécie particulièrement cet engagement de l’Urssaf qui va envoyer ses équipes à la rencontre des startup, qui se met en quatre pour suivre la nouvelle vague de la création d’entreprise, poussée par le numérique, qui n’a pas les mêmes repères. La plupart soulignent la nécessité d’informer ces jeunes créateurs d’entreprise,  des novices dans tout ce qui relève de la gestion de la trésorerie et du BFR, des obligations et exonérations sociales des entreprises, les bases. L’Urssaf propose de les accompagner jusqu’à la phase de croissance avec un accompagnement personnalisé. L’offre comprend à la fois un 1er atelier collectif, un entretien individuel avec une estimation du montant des cotisations sur les premières années d’activité, un check-up à 9 mois plus un interlocuteur unique. « L’Urssaf est trop souvent vécu d’abord comme un collecteur d’impôt mais nous conseillons et accompagnons aussi les entreprise » relatait J. Dokhelar. Cette offre sera disponible ensuite pour toutes les structures d’accompagnement des startup.