M to M : BEENETIC Systems conçoit des applications à partir du réseau ZigBee


 

A partir du réseau maillé sans fil ZigBee et de matrices de capteurs et actionneurs, la société BEENETIC Systems développe des applications innovantes axées sur les objets communicants. « Ce moyen de communication a été choisi en raison de sa faible consommation d’énergie, sa performance sur de la courte distance et sa robustesse » résume Laurent Marchadier, le cofondateur de la PME en 2010 avec son associé Cédric Boudet.

Anciens salariés de Freescale, ces deux ingénieurs aux compétences électroniques et logiciels embarqués, se sont positionnés sur trois types d’activités : bureau d’études, conception de produits et conseil. Un mix qui permet de financer la R&D et la mise au point de prototypes que la société développe en quelques jours seulement grâce à son laboratoire très équipé.

A partir de la brique technologique ZigBee, plusieurs solutions ont été déployées. BEENETIC Systems a été sollicitée par Optomesures sur une sonde de température destinée au suivi temps-réel de la fermentation dans la viticulture. Un dispositif a également été étudié pour la gestion innovante de  parkings urbains. Egalement active dans le domaine des énergies, la PME propose un système de panneaux solaires intelligents, les transformant en objets communicants, intégrant en sus une fonctionnalité de coupe-circuit électrique, appréciable en cas d’incendie.

Dans la santé, la géo-localisation indoor via une adaptation de la technologie ZigBee permet de repérer les personnes ou le matériel médical. BEENETIC Systems est intervenue sur ce type d’applications. Autre cheval de bataille de la société, une offre dédiée aux ports de plaisance (supervision temps réel) a été finalisée. Des investisseurs sont recherchés pour accélérer l’industrialisation et la commercialisation de ce produit. Enfin, une infrastructure utilisant des capteurs communicants est en cours de livraison au LAAS pour le réseau maillé du nouveau bâtiment Adream (1).

« Nous faisons transiter les informations capteurs, la brique communicante que nous leur couplons est bidirectionnelle» souligne Laurent Marchadier en évoquant les axes de croissance basés sur la personne et la portabilité, les infrastructures, les flux pour repérer le matériel et le personnel dans l’univers médical.

 
Emma BAO
Diffusé le 30-08-2012

 

(1)          Récemment inauguré, cet édifice futuriste accueillera des recherches pour améliorer la vie quotidienne des citoyens, à domicile, au travail, dans les transports…