M to M : Fin 2012, l’opérateur Sigfox aura couvert la France avec son réseau cellulaire bas débit


 

Positionnée sur le M to M ou Internet des objets, la PME toulousaine Sigfox confirme son rang de 1er et unique opérateur international avec un réseau cellulaire bas-débit qui n’a pas d’équivalent sur le marché. Ce dernier permet de relier les objets de manière sécurisée, l’énergie utilisée pour les communications est 1000 fois plus faible que celle mobilisé dans le domaine de la téléphonie sans fil.  « Nous amenons une technologie à partir de laquelle se généraliseront tous types d’applications dans la santé, l’environnement et la collecte des déchets, les produits électroménagers, la télé-relève des compteurs…» indique Ludovic Lemoan, le dirigeant de l’entreprise en évoquant les performances écologiques de ce moyen de transport de l’information, assimilable à « un tuyau délivrant un goûte à goûte bien dosé ! ».
Il n’y a pas que la composante transmission sans fil ; les clients de Sigfox reçoivent les données émises par leurs équipements selon un format standard, compatible avec l’ensemble des systèmes d’information existants.

Parmi les usages testés, figurent le bracelet pour suivre les personnes atteintes d’Alzheimer (projet SACHA), des capteurs anti-incendie…L’entreprise, implantée au sein de la TIC Valley à Labège, a déjà signé les premiers contrats dont avec Clear Channel.
« Notre solution est une rupture technologique, 20 après le GSM arrive l’UNB, l’ultra new band annonçant une nouvelle ère de l’Internet des objets » commente le fondateur de la société qui prévoit dans un futur proche, la connexion de tous nos objets à notre mobile pour 10 euros/an !

Le réseau déployé est constitué d’antennes fines (2 cm de diamètre pour 2 m de H). Il utilise la bande de fréquences libres. Fin 2012, Sigfox aura couvert toute la France avec un millier d’antennes  (2 à 3 suffisent pour couvrir une ville comme Toulouse). La PME créée en 2009 emploie déjà 25 collaborateurs, une majorité d’ingénieurs passionnés par cette aventure technologique qui se traduit en succès commercial.

 Après une première levée de fonds réussie, un deuxième tour de table est envisagé pour accélérer la couverture internationale et la diffusion de cette offre exclusive dédiée au M to M.
Emma BAO
Diffusé le 30 aôut 2012