Mapei France. L'industriel du BTP adopte la green attitude

Christophe Jeauneau, directeur de Mapei France.

Depuis son siège à Saint-Alban en Haute-Garonne, Mapei France se mobilise sur tous les plans en faveur de la protection de l’environnement. De la R&D produit à l’optimisation de la logistique, comment le spécialiste des adhésifs et solutions pour le BTP place-t-il l’écologie au cœur de sa stratégie ?

 

Christophe Jeauneau a pris la direction de Mapei France en 2015. Après une période financièrement ralentie, les horizons s’éclaircissent aujourd’hui avec un CA qui passe de 94 M€ de CA en 20147 à un objectif de plus de 100 M€ cette année. Simple effet de la bonne santé du secteur BTP ? Le directeur général de la filiale française de ce groupe international de fournitures pour le BTP reste prudent sur les perspectives du secteur à moyen et long terme et mise plutôt sur la poursuite des progrès en interne : nouveaux systèmes constructifs, attractivité des offres produits et services, ou encore croissance externe sont les leviers de développement de la filiale du groupe familial italien Mapei basé à Milan (2,5 Mds€ de CA ; 10 500 salariés). Une stratégie déjà bien avancée qui s’illustre notamment par l’acquisition récente de Tecnopol (PME espagnole de produits d’étanchéité  ; CA : 1 M€), en septembre dernier.

L’amélioration ou la formulation de nouveaux produits comme le récent Ultralite Multiflex (mortier colle carrelage polyvalent) occupent l’équipe R&D des laboratoires de Mapei France. Il arrive aussi que les ingénieurs et chercheurs travaillent en partenariat direct avec des clients industriels. Mapei participe à de nombreux chantiers, techniques ou prestigieux, comme la construction de la nouvelle salle de spectacle A rkea Arena à Brodeaux signée Rudy Ricciotti, pour laquelle 34 tonnes de produits ont été commandées. Les solutions Mapei ont permis le scellement et le calage de la charpente métallique ainsi que la finition des (...)