MARKETING WEB : SMART observe en temps réel l’internaute et réagit en conséquence

Devatics

 

  

Avec le logiciel SMART, le comportement d’un internaute sur un site marchand est suivi en temps réel et donne lieu à l’affichage automatique de messages appropriés, encourageant ou facilitant l’acte d’achat. Plusieurs leviers peuvent être activés pour impulser au moment opportun la commande d’un visiteur. Selon les caractéristiques de sa navigation, il verra par exemple apparaître à l’écran : « satisfait ou remboursé », « livraison offerte à partir de…», « article offert en cadeau…» « paiement sécurisé », « promotion exceptionnelle », « dépêchez vous, stock limité »…Le contexte comme la période des soldes, l’état de la météo, les vacances…est pris en considération par le système.

« Notre solution détecte et réagit aux comportements remarquables comme les hésitations, le fait de tourner en boucle sur le même site, les besoins de compléments d’informations, les va-et-vient incessants…» explique Romulus Grigoras, le fondateur de Devatics. En fait SMART (1) ausculte, diagnostique, convainc l’internaute indécis, le rassure ou l’assiste dans les étapes pour finaliser son panier. Cette technologie d’optimisation commerciale vise à aligner les talents et les stratégies que déploie pour chaque client un bon vendeur dans une boutique classique. L’objectif n’est pas d’être invasif mais persuasif et convaincant pour faciliter l’achat dans un environnement très concurrentiel sur le web. L’analyse d’un « clik-encéphalogramme » est à cet égard révélatrice du nomadisme de l’internaute qui zappe sur plusieurs sites avant de conclure l’affaire. D’où l’intérêt en temps réel d’emporter sa décision avec l’argument pertinent qui le fera basculer.

L’impact de ce logiciel proposé en mode SaaS ? « Il augmente la performance d’un site de 10 à 20% » précise Romulus Grigoras qui compte déjà en quelques mois de prospection plusieurs clients en portefeuille comme Comtesse du Barry, Tompress (de la terre à la table), Maty (bijoux), Sensee (optique), phase-eight (un e-commerçant britannique)…S’il existe sur le marché des offres pour accroître les ventes, « nous sommes les seuls à observer le comportement en temps réel avec déclenchement d’un message adapté à la situation » commente le dirigeant de Devatics. La PME qui emploie 5 personnes pour un CA de 350 000 euros, poursuit la R&D afin d’affiner encore le logiciel dans la détection de craintes et envies. Ce qui suppose une interprétation plus poussée des comportements remarquables assortie d’un panel de réponses adéquates. Près d’une trentaine « d’attitudes » d’internautes sont déjà traitées par la « machine » qui sait face à une action choisir une réaction. Le type d’audience, la nature d’un produit ont bien entendu une influence directe sur le marketing web.

L’un des intérêts de SMART est sa capacité d’évaluation.  En prise directe avec la réalité, le logiciel éprouve l’efficacité de l’intuition commerciale et marketing du détenteur du site marchand. En suivant les gestes de l’internaute dans la concrétisation ou pas d’un achat, le client dispose de données pour comprendre les raisons d’un échec, améliorer l’impact de son site. 

Positionné sur un marché en progression régulière, Devatics recherche des fonds pour financer la montée en puissance commerciale. Et projette pour cela une augmentation de capital de l’ordre de 1 Meuros.

 (1) : Stimulation Marketing Real Time

Emma Bao
Diffusé le 29 mai 2012

Encadré

A retenir

70 000 sites marchands d’après la FEVAD.

5000 dépassent le 1Meuros de CA

Taux de transformation visiteur/client : 1 à 2%

Dans une boutique physique : 20 à 50% !

Encadré

Un partenariat étroit avec l’Enseeiht-INP

Enseignant chercheur en informatique à l’Enseeiht, Romulus Grigoras a travaillé avec son équipe pendant une dizaine d’années à la mise au point d’un outil de marketing comportemental. Une fois le logiciel développé, il a fondé Devatics en 2010 avec le soutien de l’incubateur Midi-Pyrénées qui l’a accueilli et de l’INP qui d’entrée s’est impliquée dans ce challenge. La société est actuellement hébergée dans des locaux appartenant à cette école partenaire actif de la start-up.

Oséo a primé deux fois la PME, dans la catégorie émergence au démarrage de l’activité et l’année suivante, en 2011, lauréat national (catégorie création développement) lors du Concours national d’aide aux entreprises de technologies innovantes.