MECANIQUE-COMPOSITE : Mécano I&D : un savoir-faire qu’illustre bien le container à échantillons martiens

 

Intervenant en ingénierie et réalisation de systèmes à dominante mécanique principalement pour le secteur spatial, Mécano I&D est impliquée sur plusieurs thématiques de recherche liées aux appels à projets régionaux portant sur les composites. La société fondée en 1994 par Didier Mesnier, a été retenue sur Epicea 2007 et Epicea 2008 afin de développer plusieurs pièces (ferrures pour le spatial…), attestant ainsi  de la bonne maîtrise de ce matériau en conception, dimensionnement et fabrication. Sur IRIS, l’entreprise est le porteur du projet CAWA visant à mettre au point une technologie de guide d’ondes en carbone embarqué à bord des satellites. Les laboratoires Cirimat et Technacol,  AD Méca, Cobham…sont parties prenantes de ce programme. Un des défis à réussir est de rendre le guide en composite conducteur électrique pour le signal transitant par ce canal.

Une réalisation livrée en 2010 illustre bien l’expertise de la PME toulousaine : le container à échantillons martiens.

Cette maquette commandée par l’ESA préfigure en conditions réelles de fonctionnement l’équipement d’une mission lancée en 2020 (Mars Sample Return). Déposé sur la planète rouge, le Sample Container stockera plusieurs carottes du sol (roches, poussières) ; il se fermera et se verrouillera de manière autonome, sera positionné sur le module de remontée en orbite (le Mars Ascent Véhicule). Autour de Mars, une sonde récupérera le Sample Container qui sera alors positionné dans une capsule puis ramené en orbite terrestre. Le tout se crashera avec la garantie de retrouver le container indemne. Les essais effectués par Mécano I&D assurant la maîtrise d’œuvre de ce dispositif, se sont avérés concluants. L’entreprise s’est chargée de la conception, du dimensionnement et de l’assemblage mécanique (1) ainsi que des tests d’environnement (vibrations, chocs et thermique) nécessaires à la qualification. Erems et Epsilon sont dans la liste des partenaires intégrés à ce projet étalé sur deux ans et demi.

Ayant un savoir-faire mécanique reconnu par les majors du spatial qui génèrent 90% du volume d’activité, Mécano I&D commence à bien se positionner sur le composite. Ce qui lui ouvrira aussi de nouveaux marchés dans l’aéronautique. L’exportation fait également partie des axes de croissance. La société fait partie du groupement AGILITY aux côtés d’autres PME fédérées à l’international sur des actions collectives initiées par la DIRECCTE et le Conseil Régional de Midi-Pyrénées. En point de mire, la prospection sur le Canada en 2011.

(1) : la fabrication des éléments a été sous-traitée.

En notes

Effectif : une cinquantaine de salariés

CA 2010 : 4,2 Meuros

3 activités stratégiques :

-l’ingénierie et la réalisation de systèmes à dominante mécanique (conception, dimensionnement, fabrication) 

-le développement et la fabrication d’éléments composites

-la réalisation d’essais d’environnement mécanique et thermique (vibrations, chocs, test thermiques)

Emma Bao
Diffusé le 24 mars 2011