MOBILITE ELECTRIQUE : Continental fournit à Renault le contrôleur de véhicule électrique conçu à Toulouse et fabriqué à Foix

 « Dans le domaine de la mobilité électrique, les acteurs clés de la filière française  sont basés en Midi-Pyrénées ! » déclare d’entrée de jeu  Jean-Luc Maté,  responsable de Continental Engineering Services en citant trois des quatre équipementiers majors localisés en région : Continental, Actia Group et Bosch. Autour d’eux, tout un réseau de PMI intervient en ingénierie, études et production. En fait, la région possède toutes les compétences pour s’affirmer pôle d’excellence sur les usages et flottes électriques. Si Eveer'Hy’Pôle est une pièce maîtresse, il faudrait que les élus investissent davantage sur des projets d’envergure, à l’instar d’Autolib’ !

Le site toulousain de Continental est devenu centre mondial d’expertise sur le contrôleur de véhicule électrique. Un système qui gère la puissance et le couple du moteur en fonction de la demande du conducteur. Si les études et développement ont été réalisés au Mirail, la production est assurée par l’usine de Foix. Trois véhicules Renault Kangoo, Zoé et Fluence utilisent cette technologie. « Le véhicule électrique exige une réduction de la consommation énergétique. L’innovation se loge partout pour économiser des watts », constate Jean-Luc Maté, de retour du salon de Francfort. De nouveaux concepts sont imaginés pour rafraîchir le conducteur (via le siège, le volant…) et non l'habitacle

L’équipementier est impliqué sur d’autres thématiques comme l’interface véhicule électrique et l’infrastructure afin d’optimiser les parcours, éviter les bouchons, connaître les distances des bornes de recharge les plus proches…bref gagner en agilité pour mieux maîtriser  l'énergie embarquée. De ce fait, sont développées des « Consoles centrales » dédiées à la connectivité, à l’info trafic, à la navigation et à l’éco-conduite.

En faveur de la mobilité, une équipe toulousaine a  présenté récemment le contrôle d’accès Smartphone/NFC. Un système facilitant le « partage du véhicule » et dont la ville de Toulouse sera la première équipée.

Le groupe est aussi partie prenante du projet « Better Place » portant sur la création d’un véhicule doté d’un système de changement rapide de batterie.

Continental a confié à l’unité Continental Engineering Services France dont le siège est à Toulouse la responsabilité mondiale du développement du chargeur embarqué pour l’hybride rechargeable et le VE. Cette entité a aussi mission de valoriser  le transfert de technologie d’électronique de  puissance du véhicule électrique à d’autres secteurs hors automobile tels que  l’aéronautique, l’espace, la Défense et l’industrie. Continental est un pionnier européen pour les onduleurs, convertisseurs et commandes de moteurs électriques, ces systèmes faisant l’objet d’une production de masse à coûts compétitifs assortis d’une grande fiabilité et qualité. Toutes ces plateformes technologiques, ces « Lego » techniques  pourraient être réutilisés sur l’avion tout électrique, l’hélicoptère hybride électrique, les drones…Cela permettrait aux équipementiers français de réduire les coûts de R&D et d’accéder plus rapidement à des solutions validées sur le marché de grand volume automobile.

Emma BAO

Diffusé le 22-09-2011