Newspace Factory. 10 PME positionnées à l’international avec une réelle capacité industrielle

Les membres de la NewSpace Factory

En se regroupant derrière la bannière du Newspace Factory, la dizaine de  PME régionales du spatial renforcent leur visibilité sur le site dédié www.newspace-factory.com à l’international.

Lancé il y a un an à l’initiative d’Aerospace Valley et du Cnes, il met en avant toute une série de PME qui se sont développées depuis une quarantaine d’années dans le sillage des trois grands donneurs d’ordre, le Cnes, Airbus Defence and Space et Thales Alenia Space. Jusqu’à présent leur notoriété ne dépassait pas le cercle restreint du B2B du spatial, essentiellement sur le marché français et européen via l’ESA, l’Agence spatiale européenne. Ce collectif de PME pèse  près de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires avec 500 salariés. Elles fournissent des savoir-faire complémentaires à l’industrie dans la conception et la fabrication de structures, d’équipements, de logiciels et services associés pour le sol et l’embarqué. Ces PME ont travaillé sur quasiment tous les programmes spatiaux et aujourd’hui sont souvent parties prenantes des récents projets New Space comme Angel, Kinéis, OneWebsatellite….autant de références mondiales dans un domaine où la fiabilité reste un critère majeur car en orbite on n’envoie pas une équipe de SAV pour réparer les défauts ! Avec la montée en puissance du New Space, la « démocratisation de l’accès à l’espace », le développement de nanosatellites, l’idée est d’aller chercher directement des affaires à  l’international auprès de ces nouveaux prescripteurs, agences spatiales, entreprises, start-up…. Certains se sont lancés dans la production de produits propres sur étagères. Mis bout à bout, en agrégeant les autres PME régionales qui font partie de l’écosystème spatial, la filière est capable de livrer un nanosatellite quasi clé en main,  de plus en plus habituée à réagir vite à des prix toujours plus serrés.

Après un 1er déplacement collectif réussi au salon Satellite à Washington l’an dernier, les Space Enablers en 2019 seront conviés à d’autres conventions d’affaires et salon comme Paris Space Week, Satellite Washington à nouveau, Space Forum au Luxembourg, SmallSat à Logan dans l’Utah, au Bourget. « C’est une équipe de PME qui ont envie de jouer la complémentarité avec des réelles capacités industrielles tout en étant très flexibles, proches les unes des autres. Les clients étrangers vont pouvoir trouver tous les sous-systèmes dont ils ont besoin » indiquait Grégory Pradels, Smallsat business manager, délégué par le Cnes pour organiser le Newspace Factory. Ici à l’inverse d’autres initiatives New Space qui mettent en avant des start-up portées par des levées de fond, cette initiative s’appuie sur des industries innovantes.

Les 10 Space Enablers :

Anywaves, Callisto, Comat, Eca Group, Erems, Mecano ID, Nexeya, CS, Syntony GNSS, Trad.