« Nos clients investisseurs sont très sensibles au BIM » : Olivier Austry, directeur du pôle Immobilier d’entreprise de   Carrère

Olivier Austry, directeur du pôle Immobilier du groupe Carrère

Dans le quartier de Borderouge à Toulouse le groupe Carrère est en train de construire un bâtiment de bureau de 5000 m2, Opalink, qui sera livré fin 2019, avec la certification Breeam very good. Il a été développé en BIM. L’investisseur c’est le groupe La Française. «Nos clients investisseurs sont très sensibles au BIM. D’une part il permet de visualiser l’opération très en amont en l’appréhendant en profondeur. Avec les visites virtuelles en 3D, on peut constater les détails techniques, la hauteur libre, l’éclairement des locaux sur l’année.  Les investisseurs sont aussi demandeurs pour la gestion des locaux dans le temps. Lors des changements des locataires, la localisation des réseaux facilite le réaménagement du cloisonnement. Lors des ventes d’immeuble anciens, très souvent, les plans papiers ont disparu » indique Olivier Austry, directeur du pôle Immobilier d’entreprise du groupe Carrère, qui a plus d’une trentaine d’année d’expérience en immobilier d’entreprise. Les investisseurs comme La Française ou Amundi qui gère des milliards d’euros d’actifs immobiliers tant en France qu’à l’international, poussent fortement vers la digitalisation. Certes le BIM à un coût mais le client est demandeur. « On passe un peu plus de temps lors de la phase d’étude et en principe l’exécution doit être fluide en réduisant les problèmes sur le chantier ». Le pôle immobilier d’entreprise du groupe Carrère a lancé l’an dernier 6 opérations représentant une trentaine de millions d’euros dans le domaine du bureau, de l’industrie et des commerces. A Saint-Martin-du-Touch,  il s’agit