NUMERIQUE : focus sur l’Innovation Day de Digital Place

 

 

Représentant 4% des emplois en France, l’industrie numérique révolutionne la manière de produire, de vendre, de consommer des services. La dématérialisation des supports à tous les niveaux (cash less, fintech, authentification…) se généralise. Le smartphone, les tablettes sont devenus des centres de vie personnels et professionnels.

Des  nouvelles activités et pratiques ont surgi avec Uber, blablacar, Airbnb…La majorité des projets qui arrivent sur les bureaux des fonds investisseurs relèvent d’ailleurs de l’économie ubérisée ! Les nouveaux services,  avec l’indépendance des acteurs les pratiquant, sont souvent déconnectés des cadres réglementaires classiques. Il faut repenser la législation du travail, la mettre en phase avec la société du digital.

Dans la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée,  les start-up du numérique foisonnent, les espaces de co-working ont la cote. Les pré-incubateurs et tiers lieux, les incubateurs publics, les initiatives privées comme athome, le connected camp…facilitent le travail collaboratif, l’échange d’expérience entre jeunes entrepreneurs du digital.

En organisant la nouvelle édition Innovation IT Day, le cluster Digital Place a mis en exergue au sein de l’espace exposition,  la dynamique régionale tant en création de start-up que de R&D !
Emma Bao
Diffusé le 5 août 2016

 

Adveez : le suivi des équipements aéroportuaires

Fabricant d’équipements de contrôle d’accès, fugue, déambulation pour les établissements de soins, Adveez a développé aussi une offre pour les aéroports. La PME a mis au point un boîtier pour suivre les véhicules non alimentés dont les chariots bagages, les barres de traction pour avions…complétant ainsi les autres services de tracking et localisation conçus pour les aéroports.

 

Eurogiciel : l’humain augmenté !

L’entreprise intègre sa solution aux équipements de protection, aux lunettes, aux casquettes…afin que l’opérateur soit guidé dans son travail tout en ayant les mains libres. Il verra ainsi s’afficher les points d’intérêt, sera guidé lors du dernier kilomètre dans un réseau souterrain…C’est en fonction du besoin de l’industriel, de ses contraintes métiers et de ses objectifs que sera proposé un « device » sur mesure. Lors de l’Innovation IT Day, les visiteurs ont pu découvrir la mallette avec l’afficheur tête haute (sur casque, lunettes, casquette) qui projette les infos en réalité augmentée. Enedis (ex-GRDF) fait partie des premiers clients. La société a choisi les lunettes connectées pour former les futurs techniciens, fiabiliser les process, sécuriser les gestes…

 

Ordinateurs : nouvelle collection Kubb !

Révolutionnant l’univers du PC avec des mini unités centrales carrées de 12 cm, très design, la société toulousaine Bleu Jour lance sa nouvelle collection de Kubb baptisée Pantone. La Pme va lancer un clavier bluetooth fabriqué et assemblé en France, personnalisable à la couleur de son choix ! Rappelons que Kubb est distribué chez Carrefour, à la Fnac, chez Boulanger, Rue du Commerce…Le CA de Bleu Jour devrait passer de 700 000 € à 1M€ cette année. Cette start-up a gagné le prix de l’Innovation technologique décerné par LSA et a décroché le Janus 2015 de l’Industrie.

 

Comment localiser et identifier des milliers d’objets pour pas cher ?



Eric Cariou (CEO) et de Jan Mennekens (CTO), les co-fondateurs de Uwinloc

Seule société française à avoir été sélectionnée par Airbus BizLab, Uwinloc a développé une solution pour localiser et identifier un grand volume d’objets à l’intérieur des bâtiments. Et ce à partir d’étiquettes sans pile et à bas coûts (quelques centimes d’euro). Ces étiquettes passives collectent l’énergie des radiofréquences environnantes et une fois chargées, elles émettent un identifiant unique. Des balises sont positionnées aux 4 coins de l’entrepôt ;  grâce à un algorithme de triangulation, elles vont détecter l’étiquette, en 3D et avec une précision à 30 cm. Les données sont envoyées à un serveur pour avoir une visualisation. Avantage de cette technologie de rupture : elle s’affranchit du phénomène multi-trajets, permettant d’avoir une solution robuste dans un environnement métallique. 

 Uwinloc cible tous les secteurs ayant des milliers de pièces à tracer, à savoir la  logistique, l’industrie, la santé, le retail…

Le dispositif est actuellement déployé chez Airbus. D’autres clients vont suivre. Après avoir mobilisé 600 000 € lors d’un premier tour de table, Uwinloc vient de lever 1,5 M€ auprès d’investisseurs privés. Et recherche à présent d’autres fonds auprès de Venture Capital.

 

Si Consult : des ruchers aux poteaux électriques connectés !

Si Consult s’est d’abord distinguée avec la solution Bee Guard permettant de suivre en temps réel les ruchers et réduire par là le nombre de vols. Par rapport au système de départ, la PME a fait évoluer les fonctionnalités, introduisant davantage de capteurs pour monitorer l’activité de la ruche. On peut donc suivre le déplacement et géolocaliser (pour prévenir les larcins), connaître à distance la température, la variation de poids (indicateur pour le miel), les données météo (pression atmosphérique, hydrométrie…). Cet outil d’aide à la décision économise les déplacements des apiculteurs, optimise leurs interventions. 750 ruchers sont équipés de Bee Guard qui compte déjà dans son portefeuille clients quelque 200 apiculteurs. Il n’y a pas que les récoltants de miel qui sont intéressés. La généralisation de la RSE, de l’apiculture urbaine, les mesures en faveur de la biodiversité…remettent les abeilles au cœur de l’actualité. Si Consult a ainsi fourni un système aux Vignerons de Buzet qui avec leur label « Befriendy » ont décidé de prendre soin des abeilles.

Après l’apiculture, la PME toulousaine vient de prendre position sur le marché de l’énergie. Une expérimentation est en cours avec Edenis pour instrumenter les poteaux électriques. En les rendant connectés, les opérateurs gagnent du temps pour localiser les anomalies, sécuriser l’intervention…