Ouverture prochaine d’un fonds de collection sur la violette au Jardin d’Elen !

Hélène Vié en pleine action

La Violette de Toulouse revient à la mode, le violet a été élu couleur de l’année 2018 ! Hélène Vié passionnée par cette fleur à 4 pétales ne peut que se réjouir de ce choix. 

En 1993, elle décide de consacrer son activité professionnelle à la violette dans l’objectif de faire revivre cette fleur devenue désuète, en créant « Le Jardin d’Elen ». Le premier atelier consacré à la Violette est alors né, cette fleur est d’abord déclinée en bonbons, liqueurs, poupées et parfums. Souvent marginalisée au début de son activité, aujourd’hui, la violette a retrouvé son engouement d’autrefois. La société réalise 8 % de son chiffre d’affaires à l’export, produit plus de 120 références, emploi 5 salariés et travaille avec 40 artisans de la région.

Toujours en adaptation avec les nouvelles pratiques, l’entreprise veut développer une production 100% naturel. Elle travaille avec les artisans pour utiliser le plus possible de colorants naturels, utilise des actifs bio dans ces cosmétiques et continue toujours d’imaginer des produits à décliner autour de la fleur.

A côté de la vente de ses produits sur internet et sur une péniche, Hélène cultive la violette de Toulouse dans le jardin d’une ancienne maison de maraîcher. Le lieu n’est pas un hasard, le quartier actuel de Lalande était le berceau de la fleur, les maraîchers la cultivait dans ce secteur pour vivre l’hiver.

Amélie Rougier