Pierre Fabre crée un outil qui note l’impact sociétal et environnemental de ses produits

Le laboratoire dermo-cosmétique Pierre Fabre lance un nouvel outil pour mesurer, améliorer et communiquer sur l’impact environnemental et sociétal des produits qu’il fabrique. Baptisé Green Impact Index, ce dispositif démarre avec une centaine de produits déjà analysés et notés. Exemple : le shampoing Klorane à la quinine qui a obtenu la meilleure note A (panel allant de A à D) : « il y a toujours moyen de progresser. Pour ce produit, nous sommes passés de B à A grâce à l’utilisation de plastique recyclé pour l’emballage et à l’utilisation de l’actif edelweiss qui est passé au bio », explique Florence Guillaume, directrice Green Mission, service transversal au sein du groupe dédié à ces problématiques qui impliquent tous les services du groupe, de l’industrie à la logistique. Avec ce lancement, l’entreprise castraise de rayonnement international vise 50 % de produits éco-socio conçus en 2023.

Un dispositif validé par l'Afnor
Gage de sérieux et de neutralité, l’Afnor a validé Green Impact Index et la gestion des data utilisées pour ces analyses. Il faut dire que les critères sont nombreux et vont chercher loin dans les détails : d’où viennent les matières premières, les produits sont-ils 100 % naturels, les cultures sont-elles bio, les contenants sont-ils recyclables, les packagings sont-ils facilement colisables, etc. Une vingtaine de critères principaux ont été listés, 2/3 sur le volet environnemental et 1/3 sur le volet social (commerce équitable, production française, etc.). Le directeur général du groupe Eric Ducourneau a rappelé que ces priorités environnementales et sociales  sont dans l’ADN de l’entreprise avec un fondateur adepte des ingrédients naturels et des valeurs humaines caractérisées par une entreprise détenue à 90 % par une fondation d’autorité publique. Sur la question de l'harmonisation d'une norme pour toutes les entreprises du même secteur; la direction ne s'oppose pas au partage de son dispoitif avec d'autres entreprises capables d'assurer un même degré de transparence. Après la certification Ecocert 26 000 attestant des engagements RSE du groupe, ce nouvel outil est considéré comme "une étape historique" par son directeur général qui annonce "une méthode complète et exigeante, certifiée par un organisme externe et reconnu".