Plan régional de santé au travail. 50% des accidents du travail mortels sur la route

Virginie Nègre, responsable du service santé-sécurité, référent régional PRST 3, Christophe Lerouge, directeur régional de la Direccte, Michel Ducros directeur Haute-Garonne

54 825 accidents du travail avec arrêt ont été répertoriés par la Carsat sur l’Occitanie en 2016, la fréquence est plus élevée que la moyenne nationale. Un constat qui figure dans le premier diagnostic à mi-parcours du Plan régional santé au travail en Occitanie (PRST) 2016-2020 présentait par la Direccte Occitanie. Il est mis en œuvre par une action conjointe des services de l’Etat associés avec les organisations professionnelles dont le Medef. Le PRST a fixé  21 actions prioritaires vers les TPE qui sont déployées aujourd’hui.

3000 accidents graves dont une cinquantaine mortels sont dénombrés en 2016. 50% sont issus d’un accident de la route, suivi par le BTP avec les chutes de hauteur. Le risque est plus élevé dans la construction, le commerce, le transport, la restauration. L’indice de fréquence des accidents de travail avec arrêt est très supérieurs à la  moyenne dans les maisons de retraite, la grande distribution, les agences de travail temporaire. A l’inverse l’indice de fréquence des maladies professionnelles est plus faible en Occitanie. En 2016, 2492 maladies professionnelles étaient dénombrées, en légère baisse sur un an. Les TMS, les troubles musculo-squelettique (TMS) représentent 87% des maladies professionnelles. 80% sont dues à certains gestes et posture de travail pénibles. Dans le secteur agricole, la situation  se dégrade. Une action est en cours sur le risque amiante et phytosanitaire. Les vendeurs de cabines de tracteurs y sont associés pour utiliser du matériel conforme. Sur le risque routier, des  actions de sensibilisation sont prévues en Ariège, dans l’Hérault en 2019. A la Direccte on indique que les plus petites entreprises sont sensiblement plus à risques.  Le nombre d’inaptitudes au travail prononcées par les médecins du travail atteint les 42 000 à comparer à l’effectif salarié total en Occitanie 1,128 millions. Les pathologies de la sphère mentale et ostéoarticulaire sont à l’origine de 75% des mises en invalidité. La région compte un peu plus de 30 000 travailleurs handicapés répartis à peu près également dans le privé et