PODOLOGIE-ORTHOPEDIE : Patrick Arranz, dirigeant de Médicapteurs : « Via le partenariat noué avec un des leaders français de la semelle technique, nous serons référencés dans les magasins de sport dans le monde entier »

 


 

Avec ses plateformes de baro-podométrie pour mesurer les pressions plantaires en statique, dynamique et posturographie, Médicapteurs adresse deux types de marchés : le médical/paramédical et les magasins de sport.

Les équipements conçus par cette PME toulousaine de 13 salariés, sont utilisés par les podologues, orthopédistes pour la confection de semelles mais aussi par différents établissements nécessitant une analyse de la marche ou de la course. C’est le cas des centres d’entraînement de sportifs de haut niveau, des centres de rééducation, des laboratoires de biomécanique.

Des logiciels de rééducation par biofeedback postural ouvrent également le marché des kinésithérapeutes.

…Sur ce segment de la santé, un réseau de distributeurs    assure la commercialisation dans une quinzaine de pays.

 

? Il y a plus de 10 ans ? , les USA ont ouvert la voie à un autre usage, celui de l’aide à la vente des employés des magasins de sport. L’outil permet de sélectionner la chaussure ou la semelle la mieux adaptée au pied du client.  Après le continent nord-américain, l’Australie fait partie du portefeuille clients sur ce type d’application.

Une nouvelle étape est franchie actuellement avec la couverture de l’Europe et plus largement à l’international grâce au partenariat conclu avec un des leaders français de la semelle technique destinée au marché du sport. Avec cette alliance est développé un kiosque podométrique spécifique qui sera lancé au 1er trimestre 2013.

L’innovation est un des leviers de la croissance. Après un CA en progression de 6% en 2011 (2,4 M€), Médicapteurs prévoit 2,5 M€ cette année. Une performance due au nouveau concept de plateforme mis au point avec ? la société de design ? «Blanc Tailleur ». Il permet de personnaliser la forme, la matière, et l’aspect  des plates formes, ainsi que le logiciel grâce à une conception modulable. « En moins de 2 mois, le distributeur sera livré avec un produit totalement personnalisé, sans contrainte de volume quant à la commande et surtout sans investissement dans des outillages de production ! » souligne Patrick Arranz. Tout est calculé pour écourter le cycle y compris celui de la traduction (8 langues au catalogue). La grille des prix est identique pour tous pour que chaque opérateur joue à armes égales.

 

Outre la participation à des projets de recherche collaboratifs (voir encadré), la PME finalise un système pour analyser les pressions à l’intérieur de la chaussure, en des points distincts via 9 capteurs reliés à un réseau sans fil. Les praticiens peuvent les positionner sur les zones souhaitées (ils sont situés entre le pied et la semelle) et valider en temps réel l’efficacité de leurs corrections podologiques ou orthopédiques. Ce dispositif, le « W-INSHOE », cible le secteur médical et le sport de haut niveau.

Réalisant 55% du volume d’affaires à l’exportation, Médicapteurs  a enregistré  une forte croissance sur l’Espagne, a démarré les ventes sur le Royaume-Uni et la Hollande. L’activité se maintient sur les autres pays. Le Canada fait partie des territoires à prospecter en 2013 tout comme le Brésil où interviennent déjà deux partenaires particulièrement actifs auprès des podologues locaux. Sur les USA, des distributeurs sont à trouver pour conforter les positions actuelles.

Emma Bao
Diffusé le 30 novembre 2012

 

Encadré 1

Engagements

52 ans, ingénieur INSA de formation : Patrick Arranz est passionné de mécanique et d’automobiles anciennes.

Il consacre toutefois peu de temps à ce loisir, sa vie professionnelle et ses différents engagements absorbant l’essentiel de son temps.

Adhérent au Medef de la Haute-Garonne, le dirigeant de Médicapteurs est membre du conseil d’administration de BioMédical Alliance. Il est aussi président de l’AFDP, l’Association des fournisseurs et distributeurs en podologie, structure qui fédère les 13 acteurs majeurs du secteur.

 

 

Encadré 2

A l’origine, une technologie du LAAS

Médicapteurs a été fondée en 1985 pour exploiter un brevet du LAAS sur un capteur tactile mesurant la pression répartie entre l’humain et un support : « la peau artificielle » . Application initiale: donner le sens tactile à une prothèse de main artificielle.

Patrick Arranz  qui a rejoint la PME en 1987, a recentré l’activité sur la podométrie électronique, secteur dans lequel Medicapteurs est aujourd’hui un leader mondial

 

Encadré 3

Projets collaboratifs de R&D : des semelles et chaussures intelligentes

 

Dans le cadre du projet FOOT-TEST (1), Intensens ,Médicapteurs, le LAAS et le CHU et travaillent à la mise au point d’une semelle intelligente et autonome en énergie pour contrôler la marche et le poids d’une personne âgée vivant à domicile. L’objectif est de déceler une dégradation de son état physique via deux indicateurs : la vitesse déambulatoire, la perte anormale de poids. La semelle devra générer l’énergie nécessaire pour alimenter les capteurs. Le tout est relié au réseau ZigBee.  Sur ce projet porté par la PME Intensens, Médicapteurs apporte sa contribution sur l’intégration du système électronique, et  sur la mesure du poids pour disposer d’une image de sa variation.

Autre projet le « DYNALYSER ». Déposé dans le cadre de l’appel à projets régional AGILE’IT, il vise à détecter les anomalies de comportement, proposant un feedback pour corriger l’habiletée motrice. Le dispositif (un système embarquée dans la chaussure) de monitoring du déplacement avec envoi d’alertes y compris sur smartphone peut être par exemple utilisé pour contrôler la mobilité d’un patient en rééducation fonctionnelle. Médicapteurs assure la coordination de ce projet qui fédère le laboratoire PRISSMH-LAPMA de l’UPS et le CHU.

(1)          Projet retenu lors du dernier appel à projets régional MND Innovation, financé par l’Etat et le fonds européen FEDER.  Ces appels à projets visent à développer des solutions liées à la thématique « systèmes et services pour l’accompagnement au maintien volontaire à domicile des personnes atteintes de handicaps neurologiques ».