L’interview d’Alain Dubois, Pdg de Giraud

Alain Dubois

Alain Dubois est le PDG de Giraud, une entreprise de BTP. Les activités de l’entreprise s’étendent sur l’ensemble de la région Occitanie. La structure a deux agences : une à Ramonville Saint-Agne, près de Toulouse, où se situe également le siège social, et la deuxième à Castelnau-Le-Lez près de Montpellier.

Comment s’articule votre activité sur Toulouse et Montpellier ?

Chaque année nous réalisons entre 32 et 35 millions de chiffre d’affaires qui se répartissent à 50/50 sur les deux sites. Chaque agence a ses propres moyens de production, ses équipes (ouvriers et maitrise de chantier), ses conducteurs de travaux, son bureau d’études, son pôle administratif et sa direction commerciale. L’effectif de Giraud est de 250 personnes dont 40 salariés cadres et agents administratifs. Nous intervenons sur tous nos chantiers pour réaliser le gros-œuvre avec nos moyens de production. Lorsque nous réalisons des chantiers en tant qu’entreprise générale du bâtiment, nous réalisons le gros-œuvre également et faisons intervenir des sous-traitants partenaires pour les autres spécialités en maitrisant tous les corps de métiers jusqu’à la livraison clé en main au client. Pour les chantiers en conception-réalisation, nous associons un architecte et des bureaux d’étude spécialisés pour intégrer toute la phase de conception.  Quel que soit le mode de réalisation du chantier, gros-œuvre seul ou en entreprise générale, nous investissons de gros moyens lors de la préparation de chantier. C’est pour nous, une phase primordiale pour un déroulement de chantier maitrisé, pour garantir le délai, pour simplifier au maximum les tâches sur le terrain et sécuriser l’intervention de nos compagnons. Chez Giraud,  nous considérons que nous sommes d’abord une entreprise de service pour nos clients.

Vous venez d’obtenir la certification ISO 9001 ?

Oui, il y a quelques semaines pour l’ensemble du périmètre de l’entreprise. Aucun client, ni aucune contrainte règlementaire ne nous obligeaient à le faire. Il y a deux ans, on s’est lancé dans cette démarche d’amélioration continue, conduite par notre responsable QSE (Qualité Sécurité Environnement) en associant les équipes. Tous les collaborateurs, lors de réunions de travail ont participé activement à la rédaction des procédures. C’est une démarche qui s’est déroulée de façon complètement participative, c’est la clé de notre réussite, et cela permet d’améliorer et de faire perdurer la démarche dans le temps.

En sécurisant le fonctionnement, on enlève de la pression sur nos collaborateurs qui sont contents de travailler chez nous. L’entreprise y gagne aussi en sécurité. Pour nos clients, c’est la garantie d’un meilleur service en termes de réduction des malfaçons, de respect de la qualité et des délais. Au final, cela nous permet d’avoir un réel impact positif sur notre coût de revient. Je rappelle que dans nos métiers les marges sont faibles, entre  0% et 3% généralement