Sandrine Jullien-Rouquié : « Je suis moi-même passée par le parcours du combattant du créateur »

La fondatrice et dirigeante de Ludilabel est aussi présidente de French Tech Toulouse depuis deux ans. Sandrine Jullien-Rouquié suit deux caps de front : le premier est de poursuivre la croissance de sa PME d’étiquettes nominatives personnalisées, autocollantes et vendues en ligne. Deuxième mission : faire rayonner le dynamisme des entreprises toulousaines innovantes, les aider à mettre le pied à l’étrier, à se financer, à grandir. C’est sous son impulsion que Toulouse est devenue capitale French Tech.

French Tech Toulouse s’impose à la vitesse grand V, comment avez-vous fait ?
C’est vrai que l’association est en forte croissance et que nous présentons des chiffres dynamiques : plus de 17 000 abonnés sur les réseaux sociaux, 256 entreprises regroupées, 56 Pass French Tech octroyés à des entreprises de la région. Nous avons tout construit en deux ans et nous sommes maintenant huit chefs (...)