Yannick Masse, Narbonne Accessoires :"Le réflexe consommation des vacanciers reste une question ouverte"

Narbonne Accessoires a fait partie des 500 entreprises désignées « champions des territoires » et qui ont été reçues à l’Elysée en janvier dernier par le président Emmanuel Macron. L’entreprise de 450 salariés (CA 2019 : 154 M€) s’organise autour de deux activités : la vente de camping-cars (huit concessions et bientôt dix dans le Sud de la France) et la distribution d’accessoires pour véhicules de loisirs (en magasin ou par internet). L’histoire de cette entreprise est une success story 100 % familiale, le fondateur Alain Masse ayant passé le relais à ses deux fils Bruno et Yannick au début des années 90. La crise du covid-19 a mis grand un coup de frein à l’activité mais Yannick Masse explique pourquoi il reste optimiste malgré « une année qui ne sera pas bonne ».

Au moment du confinement, tous vos points de vente ont été fermés. Quel est l’impact de cet arrêt d’activité ?
Mars et avril sont pour nous les plus gros mois de l’année : le moment où l’on planifie ses vacances, où l’on envisage l’acquisition d’un camping-car ou un nouvel aménagement de son véhicule de loisirs… Nous avons dû fermer nos 68 points de vente installés sur toute la France. Même si la situation financière de l’entreprise était solide à l’entrée de la crise, un PGE (Prêt Garanti par l’Etat, NDLR) a été mis en place pour sécuriser la trésorerie. Il y a eu du chômage partiel, du télétravail et un minimum d’activité en présentiel, notamment à l’entrepôt, pour recevoir les marchandises et être prêts pour la reprise. Cet arrêt d’activité impacte nos prévisions de croissance. On visait les 160 M€ en 2020, on va finalement rester à un peu plus de 150 M€… si ça repart bien tout de suite, ce qui est difficile à prédire aujourd’hui.

Quelle reprise envisagez-vous ? les camping-caristes seront-ils plus nombreux sur les routes cet été en France ?
Il est impossible de faire des prévisions aujourd’hui. Et je suppose que les entrepreneurs sont tous dans cette situation. Pour les trois à quatre mois qui arrivent, il va falloir surtout faire preuve d’agilité, pour réagir le plus vite possible, en fonction de l’actualité covid-19.

Est-ce que les Français auront suffisamment regagné confiance pour décider d’investir dans un camping-car ?
Le réflexe consommation des vacanciers reste une question ouverte, aux lendemains de la crise que nous avons vécue. Beaucoup prévoient une hausse de cette pratique dès cet été. Nous avons la chance d’être dans une activité permettant de se déplacer en toute sécurité et quand on veut (pas de planification nécessaire). En camping-car on se loge et on se nourrit de façon maîtrisée, sans passer par des restaurants ou hôtels…

En temps normal, la France est-elle un pays de camping-caristes ? Qui sont vos clients ?
La France est au deuxième rang sur le marché européen du camping-car, après l’Allemagne. Le profil de nos clients : des CSP+ commerçants et artisans, des professions libérales. Souvent des personnes qui ont du mal à anticiper sur leurs congés par rapport à leur profession. La majorité sont des seniors entre 57 et 62 ans. La clientèle plus jeune se rabat sur les fourgons où l’offre s’est densifiée ces derniers mois. Il s’agit aussi souvent de sportifs qui souhaitent se rapprocher de leur site (escalade, surf, randonnée). D’un point de vue environnemental, même s’il y a de la consommation de diesel, on est pile dans les tendances d’autonomie énergétique : panneaux photovoltaïques, traitement des eaux usées, pas de transport en avion, ni d’allers-retours dans des restaurants… une semaine en camping-car, c’est moins énergivore qu’une semaine dans un hôtel.

Les accessoires pour véhicules de loisirs représentent 50 % de votre CA. Comment les vendez-vous ?
Deux camping-cariste sur trois connaissent Narbonne Accessoires. Nous sommes connus dans cette communauté. Nos 8 000 références sont des articles pour l’aménagement des véhicules  de loisirs, mais aussi des bateaux. 10 % de nos ventes se font par internet. Le reste est vendu dans nos points de vente (68 sur toute la France) mais aussi dans d’autres concessions de véhicules de loisirs où des espaces magasin Narbonne Accessoires peuvent être installés. 50 % des points de vente Narbonne Accessoires sont des franchisés. Là où nous nous différencions, c’est dans la compétitivité de nos prix mais surtout dans notre approche du service. Notre plateforme logistique est une partie clé de notre activité.

Où en est votre projet d’entrepôt sur la zone de Caumont 2 à Lézignan-Corbières ?
En raison du confinement, les travaux de la nouvelle zone de stockage ont été interrompus. Nous devions nous installer en mai, ce sera finalement début juillet. Nous allons regrouper les activités logistiques de Narbonne et Rivesaltes dans cette nouvelle base de 18 000 m2 et nous (...)