Projet de 30 millions d’euros pour la production automatique d’information géospatiale 3D

Toulouse vue de l'espace par le satellite Pléiades.© CNES/Distribution Airbus DS, 2013

L’Occitanie est largement impacté par le projet AI4GEO portant sur le développement d’une solution de production d’information géospatiale 3D automatique. Représentant un investissement de 30 millions d’euros sur 4 ans, il est financé à hauteur de 13,5 millions d’euros par le Programme d’investissements d’avenir. Historiquement l’ex-Spot Image a été l’un des pionniers pour développer des services à partir des images satellites.

Le consortium AI4GEO est piloté par la société CS Group qui sera en charge du développement de la plateforme. Le Cnes, l’Ign, et l’Onera apporteront leurs données, savoir-faire et compétences en intelligence artificielle et traitement des données géospatiales pour la production d’information 3D sémantique. Ils assureront le lien avec les PME. Les industriels traiteront  la cartographie 3D urbaine pour Airbus Defence and Space, l’environnement pour CLS, le  transport autonome pour Geosat, l’intelligence économique par QuantCube et le moteur de recherche 3D pour Qwant. Le projet est labélisé par les pôles de compétitivité Aerospace Valley, Cap Digital et Finance Innovation.

D’une durée de 4 ans, le projet est structuré autour de 2 axes.  Il s’agit de développer un ensemble de briques technologiques permettant la production automatique de cartographies 3D qualifiées et de couches d’information additionnelles (objets 3D et sémantique associée). Le 2ème axe vise l’adaptation de ces briques technologiques à différents services : la cartographie 3D sémantique des villes, les indicateurs macroéconomiques, l’aide à la décision pour la gestion de l’eau, le transport autonome, le moteur de recherche grand public et la plateforme IT (technologies de l’information).