Propriété intellectuelle. Ipside, Santarelli et Brevalex deviennent Santarelli Group

Toulouse abrite désormais la plus grande entité de conseil en propriété industrielle. C’est le résultat du projet d’envergure porté par Christophe Cornuejols, fondateur du cabinet Ipside, qui se rapproche des parisiens Santarelli et Brevalex.


Toulouse va héberger le leader français de la propriété intellectuelle, la toute nouvelle entité Santarelli Group qui pèse un chiffre d’affaires de 75 M€. Santarelli Group est le fruit du rapprochement du toulousain Ipside avec les cabinets parisiens Santarelli et Brevalex, opération  menée par l’antenne toulousaine de la banque d’affaires Oaklins France en un temps record (6 mois en tout). Le camp de de base du nouveau groupe sera le siège actuel d’Ipside (quartier Basso Combo). Sous la marque ombrelle Santarelli Group, les trois marques des cabinets regroupés ne changent pour l’instant pas d’identité. A côté de cette fusion, une opération de LBO a été organisée avec  l'arrivée de nouveaux partenaires financiers (Initiative et Finance  accompagnéde Bpifrance et de deux entités du Crédit Agricole, Grand Sud Ouest Capital et Idia Capital
Investissement). Une cinquantaine de cadres de ces trois cabients sont aussi devenus actionnaires.  

Christophe Cornuejols aux manettes
C’est le fondateur du cabinet toulousain qui prend la présidence du groupe. Christophe Cornuejols a déjà fait bougé les lignes dans ce métier avec une approche horizontale du management, une forte stratégie d’implantation à l’internationale (présence en Chine et aux Etats-Unis) et une agilité pour conseiller les start-up comme les grands entreprises. Frédéric Darin, aussi chez Ipside, devient CFO de Santarelli Group. Ce sont au total 300 collaborateurs qui se regroupent sous ce nouvel étendard au nom réputé (la PME familiale Santarelli fait partie des incontournables dans la propriété intellectuelle).