Questions à Frédéric Carré, président de la FFB Occitanie 

Frédéric Carré, président de la FFB Occitanie

La nouvelle réglementation environnementale RE2020 pour la construction neuve et le plan de relance ciblant la rénovation énergétique poussent vers des bâtiments toujours plus verts : c’est une bonne nouvelle pour le bâtiment en Occitanie ?

L’objectif du gouvernement est d’avoir une croissance durable et juste qui économise les ressources naturelles, émettant moins de CO2 et protégeant la biodiversité.  Concernant la RE 2020, une nouvelle concertation a été lancée début juillet avec beaucoup d’arbitrages qui sont loin de faire l’unanimité dans la filière, dont une nouvelle méthode pour calculer les niveaux d’exigences sur l’énergie, le carbone et le confort d’été.

Il reste donc de nombreuses incertitudes pour une publication des textes prévues début d’année et une application au 1er juillet 2021. La FFB milite pour une certaine forme de progressivité, notamment sur le carbone, en ouvrant au maximum pour que toutes les solutions et toutes les filières puissent tirer leur épingle du jeu, sans rupture. La conjoncture actuelle ne permet pas un changement radical sans un minimum de visibilité et de temps à l’adaptation.

Le gouvernement a promis une application rapide du plan de relance c’est nécessaire ?

Oui, il faut éviter au maximum les trous d’air, la baisse d’activités, le chômage partiel avec le démarrage rapide des chantiers en neuf et rénovation, le soutien à l’activité et à l’emploi. Déjà Ma PRIM’Rénov est applicable dès le 1er octobre.

Les nouvelles contraintes techniques de la RE 2020 sont-elles atteignables par la profession avec notamment la neutralité carbone, l’emploi de matériaux biosourcés… ?

Les entreprises du bâtiment ont toujours su s’adapter aux nouvelles lois, aux normes, …

La RT 2012 avait considérablement modifié les pratiques et les savoir-faire, en passant d’une obligation de moyens à une obligation de résultats. Les entreprises du bâtiment se sont formées, sont montées en compétences sur des domaines liés au confort d’été, aux tests d’infiltrométrie, aux nouveaux équipements et matériaux. L'ambition de la future réglementation environnementale des bâtiments neufs résidentiels et tertiaires consiste à dépasser l'approche purement énergétique en tenant compte des émissions de gaz à effet de serre du bâtiment sur l'ensemble de son cycle de vie. La FFB a testé la méthode de calcul "E+C-" sur 15 bâtiments conformes à la RT 2012, pour s'assurer que les niveaux de performance fixés soient réalistes et ne créent pas de rupture pour l'ensemble des filières.

 

Il y a déjà quelques bâtiments à énergie positive réalisés en Occitanie dans le logement, le tertiaire, voire l’industrie. Le savoir-faire déjà accumulé suffira-t-il pour construire dés 2021 en conformité avec la RE 2020 ?

La région Occitanie est la 2ème Région française productrice d’énergies renouvelables et souhaite devenir en 2050 la 1ère région à énergie positive d’Europe. Aujourd’hui le secteur du bâtiment représente 47% des consommations d’énergie de la région.  L’objectif est de réduire de 26% les consommations d’énergie liées aux bâtiments. La Région Occitanie souhaite soutenir des projets exemplaires de construction ou rénovation de bâtiments.

 

Cela va coincer où ? Chez les fabricants de matériaux, les maçons, les électriciens ?