RECHERCHE: 4,2% du PIB consacrés à la R&D en Midi-Pyrénées


En 2000, le conseil européen de Lisbonne a fixé comme objectif que les régions de l’Union Européenne consacrent 3% de leur PIB à la recherche et développement. La région Midi-Pyrénées fait figure de modèle en y affectant  4,2% de son PIB.
En plus de se placer dans le peloton de tête européen, c’est la seule région française à avoir atteint cet objectif.  C’est également la seule qui a augmenté ses efforts de recherche de 23%  de 2000 à 2007, tandis que les autres régions ont eu tendance à stagner voir reculer.
Cette intensité s’explique par la présence de grosses entreprises à l’origine de 2/3 des dépenses mais également par la diversité de la recherche publique qui recouvre 1/3 des dépenses restantes.
La région est spécialisée dans deux secteurs de pointe en matière de recherche : la construction aéronautique et spatiale ainsi que la pharmacie.
17820 chercheurs sont recensés sur le territoire : 11 300 relèvent du domaine privé tandis que 6520 proviennent du public.
La région  attire les plus jeunes. En effet, 60% des actifs ont moins de 40 ans et 25% des cadres embauchés ont entre 20 et 29 ans. De plus, son personnel de recherche est plus diplômé qu’ailleurs avec une part de 60% des actifs diplômés d’un second ou troisième cycle dans la fonction conception-recherche. C’est à Toulouse, capitale régionale de la Recherche, que sont concentrés 83% des emplois de conception- recherche de Midi-Pyrénées.
Enfin, en plus d’être intensives, ces recherches ont été jugées de qualité par l’agence d’évaluation des enseignants supérieurs, qui  place la région au 3ème rang national.

Floriane MARGUET
Diffusé le 03 Mai 2011