SANTE : Découverte majeure du CHU de Toulouse contre le paludisme

Le Service de Parasitologie-Mycologie du CHU de Toulouse a contribué à une découverte majeure dans le domaine de la lutte contre le paludisme.

Ce travail est le fruit d’une collaboration entre des chercheurs de l’Institut Pasteur à Paris, de l’Institut Pasteur du Cambodge, du CNRS, de l’INSERM et des National Institutes of Health (NIAID / NIH) aux Etats-Unis.

Un marqueur moléculaire permettant de détecter les parasites du paludisme résistants aux dérivés de l’artémisinine, constituants majeurs des traitements antipaludiques actuellement recommandés par l’OMS, a été identifié.

Près de 40% de la population mondiale vit dans des zones où le paludisme est endémique, et il n’existe toujours  pas  de  vaccin à l’heure actuelle. Le paludisme touche chaque année plusieurs centaines de millions de personnes et est responsable de près de 660 000 morts.