Solvéo Energie : le producteur d’énergie renouvelable monte en puissance dans le solaire et bientôt l’éolien, l’autoconsommation, les Smart-Grids…

La centrale de Bélesta Lauraguais raccordée en 2017

Dix ans après sa création, Solvéo Energie a déjà installé, financé et maintient plus de 90 MW de puissance électrique en photovoltaïque, en toiture et au sol,  sur le territoire et à l’international. Cette société toulousaine fait partie des sociétés françaises de référence dans la production d’énergie renouvelable en ciblant  les projets d’envergure. Elle monte en puissance prévoyant de doubler son activité l’an prochain, en installant sur 2019-2020 près de 30 MWc ! Elle lance un programme de recrutement national sur ses différentes branches d’activités. Solvéo Energie se profile pour accompagner la transition énergétique vers les énergies renouvelables !

 

Trois agences seront créées sur le territoire national à Paris, Nantes et Lyon. Le siège social à Fenouillet va s’agrandir pour atteindre les 2000m2 de bureaux avec la certification BEPOS,  prêts à accueillir les nouvelles embauches.

Le dernier projet mis en service concernait en juin 2018 la centrale toiture sur le MIN de Toulouse. Un projet de 14 000m2 avec une puissance installée de 2 Mwc sur un bâtiment de Toulouse Métropole financée avec le concours de la Région comme la centrale au sol de Bélesta-Lauraguais, raccordée en 2017, sur 4 ha pour une puissance installée  de 3MWc.  L’an dernier l’appel d’offre CRE 4.2  avait attribué 7 ha de centrale au sol et un projet en auto-consommation (500kWc). En 2018, Solvéo est arrivé dans le tiercé gagnant des lauréats pour le CRE 4.3 avec 12 projets pour une puissance de 16 MWc.  100 000m2 de toitures seront réalisées dont 2 ombrières agricoles  de 40 000m² chacune pour la culture de Ginseng sur la commune de Seysses en partenariat avec les Jardins d’Occitanie et l’école INP Purpan.

Dans l’éolien, une dizaine de projets sont en cours d’instruction représentant une puissance de 150 MW. Les premières éoliennes devraient entrer en service en 2019 sur un parc dans le Nord de la France.