Stibat. Le groupe toulousain se positionne sur les chantiers écologiques

Les grues de Stibat s'étendent vers les chantiers bordelais (projet en cours quartier Tivoli).

Etape majeure des chantiers, le gros œuvre est moins impacté par les réglementations d’économies d’énergie que d’autres métiers du BTP. Mais Stibat compte faire partie des acteurs de la transformation du secteur. Cela passe par la digitalisation, le recours à de nouveaux matériaux, la participation à des éco-projets innovants et la réorganisation des chantiers.

Les infrastructures des grands bâtiments sont en béton, et cela n’est pas prêt de changer. A la tête de Stibat (travaux de gros-oeuvre et réhabilitations ; 120 salariés ; CA 2019 : 25 M€) et de Solmeca (forage de pieux pour les fondations ; CA 2019 : 2,3 M€ ), Alban Dunod (...)