SURDITE : François Goudenove : « Websourd détient la meilleure technologie avatar en langue des signes au monde ! »

François Goudenove
Websourd démarre l’année 2014 avec de très bonnes perspectives commerciales et un nouveau modèle économique après avoir opéré une restructuration juridique. Pour lever des fonds, attirer les investisseurs en capital développement et risque, la coopérative d’intérêt collectif a filialisé ses activités phares  aveD chargée de la technologie  avatar en langue des signes.

« Avec cette nouvelle organisation nous anticipons le changement de taille lié aux affaires en cours » souligne François Goudenove, directeur fondateur de la société qui prévoit un doublement du CA et des recrutements si certains projets sont gagnés. Le métier historique, à savoir  la mise à disposition à distance d’un interprète en langue des signes pour établir le dialogue entre les sourds et leurs interlocuteurs, monte en puissance avec un flux d’appels grandissant.

Parmi les sujets d’actualité, figure l’expérimentation de centres relais téléphoniques pour les personnes sourdes et malentendantes. Websourd, qui s’investit depuis 5 ans sur cette R&D, a finalisé une solution avec l’opérateur Orange. L’entreprise s’est positionnée sur l’appel d’offre lancé par le gouvernement (1) pour donner l’accès au téléphone à un panel de 500 personnes. Si les tests sont concluants, l’Etat pérennisera le dispositif au profit d’un public de 90 000 à 100 000 personnes souffrant de ce handicap. L’enjeu est de taille, le marché pouvant atteindre les 80 à 90 M€.

Sur Websourd 3D, le potentiel commercial est énorme, d’autant plus que « nous détenons la meilleure technologie avatar en langue des signes au monde » ajoute François Goudenove en évoquant l’internationalisation de cette offre bien adaptée aux aéroports, gares, musées, centres commerciaux… Plusieurs acteurs ont été impliqués dans la mise au point de ce produit dont l’IRIT, le CNRS, le laboratoire Valoria à Rennes (2). La solution suscite un vif intérêt de la part des spécialistes des systèmes d’information qui souhaitent introduire l’application à bord des avions, dans les aérogares… Des discussions sont en cours concernant les prochains jeux olympiques.

La PME espère remporter l’appel à projets lancé par ADP qui met en place une politique volontariste en matière de handicap.  Websourd a proposé la solution avatar ainsi que sa production de contenus (via sa chaîne de télé) en langue des signes. Les émissions seraient par exemple diffusables sur les écrans implantés dans l’aéroport. D’autres gestionnaires d’aéroports et d’espaces accueillant du public sont intéressés pour être en conformité avec une directive européenne qui imposera à terme l’accessibilité à l’information pour toutes les personnes handicapées et à mobilité réduite.

Dans son rôle de facilitateur de vie, l’entreprise a développé d’autres services comme le dispositif Jobsourd, dynamisé actuellement avec le lancement d’un jeu concours (3), la formation avec un parti pris original : les sourds apprennent aux autres à changer leur mode de communication et d'appréhension du handicap.

L’Europe et plus particulièrement Michel Barnier plébiscitent le parcours de cette entreprise sociale symbole d’une autre forme d’économie. Si bien que sur 2014-2020, l’UE a identifié l’innovation et l’entreprenariat social comme un facteur de croissance. Des fonds (FSE) seront fléchés dans cette direction. Websourd a ouvert la voie, la coopérative a atteint ses objectifs de départ et prend un nouvel élan avec en point de mire le déploiement commercial, l’exportation du modèle…

Emma Bao
Diffusé le 28 janvier 2014
 

(1) : Sur ce dossier, 3 appels d’offres ont été organisés, les deux premiers ayant été cassés suite à la procédure engagée par un compétiteur, le 3ème étant en attente de réponse suite à un nouveau recours.

(2) : Laboratoire de recherche autour du mouvement et traitement automatique des langues.

 (3) : Jobsourd permet aux  entreprises d’émettre des offres d’emploi accessibles en les faisant traduire en Langue des Signes Française (LSF) ; elles peuvent mutualiser la traduction de leurs fiches métiers. Côté candidats sourds, la nouvelle ergonomie de Jobsourd leur apporte une meilleure prise en main de l’outil et une réalisation plus facile de leur CV Vidéo.

 

Encadré 1

A retenir

-Websourd a été créée en 2001 sous forme associative

-le statut coopératif a été adopté en 2003

-CA 2013 : 2 M€

-Effectifs : 30 personnes

-Offre de services :  Websourd gère un portail d’information entièrement bilingue (LSF/Français), propose un service de traduction en LSF et commercialise des services de visio-interprétation à distance pour les établissements recevant du public, pour les professionnels sourds, et les entreprises. Websourd est également précurseur dans le développement des Centres relais pour les particuliers et des avatars en LSF en France.

 

 

Encadré 2

La nouvelle organisation

La maison mère qui garde le statut coopératif se recentre sur l’innovation sociale et technologique, définissant des concepts, pilotant les phases de test et les partenariats. Une fois les services matures pour aller sur le marché, les filiales prennent le relais pour assurer le développement industriel et commercial.

Encadré 3

Parmi les références clients

Websourd compte de nombreux clients dont la ville de Toulouse (médiathèque, musées…), la Poste… Websourd 3D a été retenu par la SNCF, gare de Matabiau à Toulouse. Récemment un marché a été gagné avec la CAF en national, la Carsat de Bordeaux.

 

 

Un dirigeant militant

Ingénieur diplômé de Sup Elec, François Goudenove est entré dans la vie active comme enseignant coopérant en Côte d’Ivoire. Il a rejoint Airbus à Toulouse où il a effectué l’essentiel de sa carrière à des postes de responsabilité. La surdité de son fils le conduit en 1987 à apprendre la langue des signes. Il s’implique dès lors dans le monde associatif et sera président d’une association de référence.

Constatant un désert en termes de services dédiés à la surdité, il bâtit le projet Websourd en 2001 ; Airbus soutient l’initiative (détachement de son poste) jusqu’à la structuration en coopérative de la société en 2003. Un club des amis de Websourd se mobilise autour de cette entreprise qui emploie 60% de personnes sourdes. Des interprètes diplômés garantissent une qualité de service aux usagers, la mission première de la PME étant de satisfaire leurs attentes et d’imaginer en permanence de nouvelles solutions pour leur faciliter la vie.