Technilum. A la conquête des smart cities

Les mâts en aluminium de Technilum sont conçus, assemblés et distribués depuis l’usine de Lésigno (près de Béziers). ©Kelvin Dolmaire-Technilum.

Le mobilier urbain d’éclairage extérieur de Technilum rayonne aux quatre coins du monde et intègre de plus en plus de technologies pour servir les villes intelligentes du futur. A côté des mâts d’éclairage sur-mesure qui font sa réputation, l’entreprise biterroise développe aussi des gammes standardisées pour proposer des tarifs compétitifs.

 

Les lampadaires de Technilum éclairent des espaces emblématiques aux quatre coins du monde,  à Vancouver (Canada Place), à New York (Liberty Park), à Marrakech (Royal Golf), à Istanbul (place Taskim), à Londres (Old Vinyl Factory, Tottenham Stadium)… Depuis Béziers, l’entreprise qui conçoit, assemble et distribue ces solutions d’éclairage extérieur consacre 30 % de son activité à l’export. Technilum sert des projets publics et privés partout dans le monde et Agnès Jullian, à la tête de l’entreprise familiale, compte bien continuer à faire grimper les chiffres de la PME, notamment en Europe et en Amérique du nord. Depuis deux ans, l’entreprise de 50 salariés est installée dans ses nouveaux murs au Domaine de Lézigno, à la campagne : une installation ultra-moderne qui a nécessité un investissement de 9,5 M€. L’amélioration de la productivité dans l’usine et l’image moderne et écologique du siège étaient l’objectif de cette vaste opération. Opération qui porte déjà ses fruits : les chiffres en baisse de 2016-17 sont rattrapés et l’entreprise prévoit une hausse de 30 % de son chiffre d’affaires cette année (9,6 M€ de CA en 2018).

Des gammes sur étagère pour gagner en compétitivité
La gamme prêt-à-poser gagne du terrain  et s’ajoute aux commandes sur-mesure qui font la réputation internationale de l’entreprise. Sur le plan commercial, le contexte est aussi plus favorable : En France, les années pré-électorales sont plus dynamiques et Technilum gagne des appels à projets auprès des collectivités en atteignant le parfait équilibre qualité-prix. Pour cela des lignes standardisées se sont développées pour représenter aujourd’hui jusqu’à 40 % de l’activité : « Ces gammes sur étagère qui nous permettent d’être plus compétitifs, avec des volumes plus importants », explique la Pdg Agnès Jullian qui met en avant l’intégration des process sur un seul site pour la fabrication des mâts en aluminium : stockage des produits bruts, usinage, assemblage. La ligne de production optimisée permet de garantir (...)