TEXTILE : Ets Henri Plo, 1er teinturie-ennoblisseur offrant une prestation globale

 
 
Représentant la 5ème génération familiale de teinturiers, Xavier Plo a mis en place un nouveau modèle économique pour assurer la croissance. Jouant la carte du regroupement des compétences, l'Entreprise Henri Plo s’est alliée avec 2 autres sociétés, Tournier et Clarenson, rassemblées au sein d’une entité commune sur un nouveau site à Aussillon.
 
Positionné sur de la petite et moyenne série
 
Le bâtiment inauguré en 2007 intègre toutes les normes environnementales que ce soit sur la gestion des rejets (collecte et station d’épuration biologique sur place), de l’énergie ou des process (en conformité avec le règlement européen Reach).
Avec cette "fédération" de savoir-faire, la Pme est en mesure d’offrir une prestation globale en matière de teinture et finition. Un cas unique en France. « Nous traitons la fibre, le fil, les pièces de tissus chaîne trame, la maille, les articles confectionnés » résume Xavier Plo en évoquant la diversification des marchés. L’entreprise travaille pour les secteurs de l’habillement (50% de l’activité), l’ameublement, l’automobile, le ferroviaire, le bâtiment, l’aéronautique, le médical, l’administratif…
Doté de 4 ateliers, les Etablissements Henri Plo sont positionnés sur de la petite et moyenne série, satisfaisant sur le métier de l’ennoblissement l’ensemble des besoins (coloration, traitements techniques comme la fonction ignifuge…, et les apprêts). Un laboratoire de R&D permet de mettre au point de nouvelles formulations, de faire de la recherche, et de fournir aux clients un conseil et support dans la conception de leurs produits. La réactivité et la souplesse contribuent à la fidélisation d’une clientèle appréciant la proximité et la qualité du service.
 
Des teintures naturelles maîtrisées à l’échelle industrielle
 
La société est très impliquée dans la recherche, ayant réussi une première mondiale : la teinture du fil au pastel à l’échelle industrielle avec une qualité homogène. De même, elle a défini toute une gamme industrielle de couleurs réalisées en teintures naturelles. Les travaux de R&D ont bénéficié d’un soutien public (procédure Atout), et ont été réalisés en collaboration avec le CRITT CATAR de Toulouse. Conçus en partenariat avec Bleu de Lectoure et Filatures du Parc, plusieurs types de fils aux colorations naturelles sont venus enrichir le catalogue des nouveautés sur le segment écologique et développement durable.
Ayant un rayonnement commercial sur le grand Sud, l’entreprise est présente aux salons professionnels de l’habillement, ameublement, tissus techniques. Une présence indispensable pour poursuivre la diversification sectorielle et maintenir le volume d’affaires. Dans un contexte difficile, affecté par la crise économique, la PME parie sur la diversification et l’innovation pour trouver de nouveaux débouchés, se démarquant sur des traitements techniques à plus forte valeur ajoutée.
 
 
 
-Effectifs : 26 personnes
-CA 2009 : 1,6 M euros
-Bâtiment neuf de 3000 m2
 
 
Encadré
La participation à « Creuset Innovation Midi-Pyrénées »
 
Etablissements Henri Plo est un des membres actifs de ce cluster qui rassemble près d’une dizaine d’entreprises. Animé par MPI (1) et bénéficiant d’un financement de l’Etat et de la Région, Creuset Innovation Midi-Pyrénées permet de développer des projets de recherche allant jusqu’à la mise au point des prototypes. Les Pme impliquées dans des programmes innovants assureront par la suite l’industrialisation et le lancement commercial des produits.
Parmi les recherches arrivant à maturité, on peut citer : des vêtements techniques dans le domaine de la sécurité, un nouveau traitement d’ignifugation sur cellulosique (cotons-lin…) résistant au nettoyage à sec, un traitement fonctionnel sur articles en 3D réalisé sur produit fini, des projets cosméto-textiles…
 « Nous ne sommes pas cantonnés au textile » souligne Xavier Plo en insistant le champ d’intervention très large de ce cluster ouvert à tous les secteurs industriels.
 
(1) : Midi-Pyrénées Innovation
 
 
publié le 25 mars 2010