TEXTILE-HABILLEMENT : Vêtements en fibre naturelle : Missegle défend depuis 30 ans le made in France !


 

 


Elle a été tendance avant l’heure : Myriam Joly a bâti son modèle économique sur le made in France et plus précisément in Tarn. « Acquérir en 2007 un atelier de fabrication de chaussettes était à l’époque perçu comme un non-sens ! » se souvient-elle. Et pourtant, ce n’était que la suite logique d’une agro-chaîne qu’elle a mise en place dès 1983. Ingénieur de formation et issue d’un milieu agricole, la fondatrice de Missegle s’est d’abord rendue au Texas, à la rencontre des producteurs de mohair pour lancer une activité similaire en région.
Essai transformé puisque une centaine d’éleveurs en France fournissent cette qualité de laine. Le travail sur la matière première dégageant peu de rentabilité, Myriam Joly a fondé alors une SICA pour faire l’interface entre les producteurs et le transformateur final, une manière de récupérer de la valeur ajoutée pour les agriculteurs.

Pour assurer la commercialisation à grande échelle des articles, la vente à distance s’est imposée comme le meilleur des canaux. Elle a démarré en 1994 avec l’édition d’un catalogue qui s’enrichit au fil des années. La défaillance du fournisseur de chaussettes en fibres naturelles incitera Missegle à intégrer ce métier. « Les clients m’ont suivi dans ce choix et leur fidélité assure notre succès » souligne la dirigeante de cette PME dont les effectifs sont passés de 6 salariés en 2007 à 18 actuellement ! L’offre s’est étoffée avec la création de collants et leggings, de gants,  d’écharpes et étoles…75% des références en vente sont des produits propres, d’autres articles sont « sourcés » auprès d’artisans du Sud-Ouest. On peut par exemple commander des pantoufles  dont la semelle feutre est une exclusivité mondiale des Ets Tournier. Quant aux pulls dont la confection est sous-traitée, Missegle envisage de prendre la main avec l’acquisition de métiers à tricoter spécifiques.

L’innovation étant omniprésente dans l’esprit de tous les collaborateurs, la société a mis au point une ligne pastel en collaboration avec le teinturier Xavier Plo, le dirigeant des  Ets Henri Plo. Avec ce partenaire, est engagé un programme de R&D sur les fibres naturelles pour améliorer leurs performances et ce dans le cadre de l’association Créalaine Creuset Innovation.

En croissance régulière de l’activité, Missegle a réalisé en 2012 un CA de 2 M€, en progression de 30%. Le site e-marchand génère déjà 15% du volume d’affaires, la VAD traditionnelle restant un important levier commercial. La présence à de nombreux salons grand public contribue à la notoriété cette marque qui a du sens et à laquelle on adhère par coup de cœur !

Emma BAO
Diffusé le 26 février 2013

 

Encadré

 

Engagements

 

Membre du bureau de l’Union des industries textiles sud, Myriam Joly est aussi adhérente au réseau Tarn Entreprendre. Cette conseillère municipale à Burlats, fait partie de l’association des Femmes chef d’entreprise du Tarn. Sa qualité de femme chef d’entreprise lui a valu d’obtenir un prix à Dunkerque.