TIC : DocDoku : Sans installation particulière, la maquette 3 D sur navigateur Web assortie de la visioconférence et de la vidéo !

 

 

C’est une rupture technologique qu’introduit DocDoku en affichant dans un navigateur web la maquette numérique en 3D d’un produit et en offrant en même temps d’autres fonctionnalités comme de la visioconférence, le tout sans aucune installation particulière. L’autre défi réside dans la capacité à enrichir la représentation digitalisée avec des informations métiers et processus industriels structurés sous forme de « layers » créés par les utilisateurs et activables à la demande. Pour aller plus loin dans la mobilité, le système conçu par DocDoku est multiplateforme, avec une exploitation sur tablette et smarphone.

Avec cette solution développée dans le cadre du projet LOD 3D conduit avec Airbus (voir encadré), la PME toulousaine capitalise son savoir-faire en communication web/mobile et son expertise d’éditeur du logiciel libre PLM (Product Lifecycle Management). Le cluster Digital Place a favorisé le partenariat entre ce spécialiste des TIC et le constructeur européen. La première étape du projet vient de s’achever, la deuxième consistera à « industrialiser » le tout chez l’avionneur.

L’utilisation du web pour travailler directement sur une maquette tout en garantissant la confidentialité des données présente de nombreux avantages. Le client peut à distance visualiser une pièce, un sous-ensemble ou la structure entière, positionner à l’endroit voulu des commentaires (signaler  des anomalies, indiquer des modifications…) et  finaliser ainsi la revue de conception…Avec l’outil de DocDoku, l’accès au travail collaboratif sur Internet est rapide et direct (pas d’implémentations complémentaires) tout en garantissant la confidentialité des données.

Dans ce développement, Oséo a apporté une aide à la faisabilité technico-économique pour dresser un pré-diagnostic marché. La Région a accordé un contrat d’appui sur 2011-2013 à cette start-up qui bénéficie du statut de JEI. L’essentiel de la R&D s’achève, «la V1 est stable avec un PLM qui intègre la visioconférence » commente Eric Descargues, codirigeant fondateur de l’entreprise avec Florent Garin. Sur la V2, l’application sera enrichie, notamment avec le retour client.

L’offre est en phase de commercialisation. Parmi les premières références, figurent Airbus (contrat signé en 2012) et Mia Electric. Tous les secteurs industriels utilisant le PLM sont ciblés (l’aéronautique, la défense, l’automobile, le ferroviaire, les bureaux d’études et d’ingénierie…). Il est facile d’accomplir la migration sur le web car l’outil n’est pas intrusif par rapport à l’environnement informatique existant (logiciels de CAO…).

Sur l’autre activité de DocDoku, le conseil, formation et ingénierie web/mobile, le portefeuille clients est bien étoffé. La prestation de conseil permet de financer la R&D sur le PLM-Web qui arrive à son terme. Avec cette innovation, la PME devrait réaliser cette année un CA de 1 M€ (600 000 € en 2012) et renforcer ses équipes pour atteindre les 14 salariés.

« Le modèle économique change dans notre métier, de nombreux éditeurs positionnés au départ sur l’open source construisent à présent des portfolios de solutions » constate Eric Descargues en annonçant ce que pourrait être la prochaine évolution : la CAO sur le Web dès 2014 !

 

Emma BAO
Diffusé le 3 avril 2013

Encadré

 

Le projet LOD 3 D

Comment accéder à certaines fonctionnalités du PLM (lorsqu’on n’est pas concepteur) et à l’avion digital pour en retirer le maximum de bénéfices pour les différents métiers ? Pour résoudre cette problématique vécue et analysée par Airbus, le cluster Digital Place a mis en relation l’éditeur DocDoku et Airbus Innovation Cell. Une rencontre qui a débouché sur le projet Layer On Demand 3D (« LOD 3D » qui avait deux objectifs principaux. Dans un premier temps, il a fallu afficher dans un navigateur web la maquette numérique (Digital Mock UP) de l’avion avec une structure produit composée de 45 000 pièces, et ce sans personnalisation du poste client tout en garantissant la confidentialité de l’accès aux données avion. Cette représentation 3 D a ensuite été enrichie avec des données  provenant d’autres métiers et process (structuration des informations sous forme de layers). « Le service LOD 3 D est à la maquette numérique ce que Google Maps est à la carte géographique mondiale » résume Eric Descargues.

DocDoku a été accompagné par la société Keonys pour ses compétences CATIA, indispensables sur la partie immergée du projet, en ce qui concerne les conversions des modèles 3D natifs dans un format utilisable Web.