TOURISME : bilan du Pic du Midi

 


Depuis plusieurs années, le Pic du Midi mène de nombreuses actions pour séduire un public toujours plus large. Nuits étoilées, soirées au sommet, descente à ski ou VTT, restauration de terroir sont autant d'actions qui permettent de renforcer l'attractivité du Pic du Midi et offrir une vraie autonomie financière au site.

 

Un chiffre d'affaire en augmentation de 5%

 

Malgré la crise, le Pic du Midi continue sur sa lancée avec un chiffre d'affaires qui flirte les 4 M€HT en 2011 : 3 980 000 €HT soit +5% par rapport à 2010.

L'attrait de ce site hors normes ne se dément pas avec une fréquentation quasi identique à 2010 malgré de très mauvaises conditions climatiques en juillet, 6 jours de fermeture pendant l'été et deux semaines de fermeture supplémentaire.

Pour effectuer la maintenance préventive des installations, le Pic du Midi n'a ainsi pas pu être ouvert au grand public pendant les vacances de novembre. 105 000 visiteurs ont pu admirer le panorama en 2011 que ce soit la journée, la soirée ou la nuit.

Les nuits qui représentent désormais 12% du CA global ont accueilli 3 959 personnes (+ 8%). La moyenne de remplissage annuel est de 90%, un taux qui ferait pâlir nombre d'hôteliers… Les soirées ont également rencontré un vif succès avec 2 826 clients montées en soirées (+ 15%).

Concernant les prestations annexes, le Pic du Midi se réjouit d'avoir repris en direct la gestion du restaurant dont le CA est en progression de 9% (785 000 €HT soit 20% du CA global). La boutique qui a connu elle aussi un profond travail sur sa gamme, voit ses efforts récompensés avec une augmentation de 7% de ses ventes (211 800 €HT). A noter le succès remporté par les posters et les cartes postales.

 

Et une diminution de la participation des collectivités de 50%

 

Dans ces excellentes conditions, la participation des collectivités a été ramenée pour 2012 à

250 000 € soit une diminution de 50% par rapport à l'année dernière. On peut désormais raisonnablement dire que les recettes touristiques couvrent l'ensemble des dépenses nécessaires à l’exploitation du Pic du Midi y compris les coûts de fonctionnement de la mission de service public. Ce dernier coût a été estimé en 2010 par le cabinet d’audit Vally / Deloitte à 655 000 €. En 2011, le compte d'exploitation dégage un résultat positif de 589 369 €HT.

 
Diffusé le 10 avril 2012