TOURISME : Flower Campings choisit Sébastien Chabal

 


Les adeptes des vacances en plein air sont de plus en plus nombreux à fréquenter le réseau Flower Campings. C’est la première chaîne de camping en nombre avec 106 unités réparties sur le territoire, à la mer, à la montagne, au cœur de la France rurale. Elle regroupe à la fois des campings en franchise gérés par des propriétaires indépendants ou directement exploités  en DSP, Délégation de service public (11 au total) accordés par les collectivités locales.
Flower Campings est installée à Quint-Fonsegrives au sein de sa maison mère, la Saur, intégré dans le pole loisir du spécialiste française des services, avec les réseaux Blue Green et Famille Golf.
Le camping de qualité, 4 ou 5 étoiles pour l’essentiel, à taille humaine et familial, entre 100 à 250 places, c’est le concept de la marque dirigé par Gilles Charron. Pas de méga surfaces ni de villages de vacances mais plutôt des lieux de vie équilibrés où les tentes traditionnelles côtoient les campings, les caravanes, les camping-cars, les mobil hommes. En 2012, 26 nouveaux campings ont rejoint le réseau. Qu’est-ce qui pousse ses petites structures, souvent des couples, à adhérer à la franchise ? «On apporte à la fois une marque, de la communication, une centrale d’achat, l’animation du réseau et la formation. En 2012, le marché français de l’hôtellerie de plein air a baissé d’1,6%, le réseau Flower Campings a progressé lui de 6% avec un taux de fréquentation supérieur au marché » commente Paul Combes, le directeur tourisme. Un gérant seul n’a pas les moyens ni le temps nécessaire pour aller chercher la clientèle sur les salons en France et à fortiori à l’étranger qui représente 40% des entrées dont la moitié de Hollandais. La centrale d’achat est sollicitée notamment pour les équipements chers comme les mobil hommes et bungalows. Anciens banquiers, commerçants, venant de la GMS, les profils sont très divers pour exploiter des campings dont certains frôlent le M€ de chiffre d’affaires dépassant les 20 salariés en haute saison. En contrepartie les franchisés signent pour trois ans avec un droit d’entrée de 3500 € et une cotisation indexée sur le CA. L’ensemble du réseau a généré en 2012 près de 23 M€ de CA avec 13 700 emplacements, 90 000 séjours / an, 500 000 nuits/an. L’an prochain, la marque a décidé d’accélérer ses dépenses de marketing communication à contre-courant de la morosité ambiante, «Nous pensons que si la crise est bien là en France et en Europe, le public va continuer à partir en vacances même si les réservations se font au dernier moment ». Le réseau compte une dizaine de campings en Midi-Pyrénées, près des Gorges de l’Aveyron, du Lot, dans le Gers, les Hautes-Pyrénées…sous les arbres, au milieu des fleurs au printemps.
JL. Bénédini
 
 
Plan média offensif en 2013
Au printemps prochain, Flower Campings lancera sa 1ère campagne télé sur des chaînes majeures. Le budget web est doublé. Au total avec le marketing direct, les salons, le catalogue… Flower Campings consacrera près d’1,3 M€ à la communication. Et cerise sur le gâteau, c’est Sébastien Chabal, le joueur de rugby qui devient la mascotte de la marque «son image correspond bien à l’esprit convivial et familial de Flower Campings » relate P. Combes.