TOURISME : Terre de Pastel, un projet économique et culturel phare pour l’attractivité de la métropole

 

L’attractivité touristique de Toulouse va considérablement se renforcer avec l’ouverture d’Aeroscopia, espace d’exposition sur l’aéronautique et le complexe Terre de Pastel, une exclusivité mondiale avec un Spa, un musée, plusieurs marques de produits dédiés au Pastel.

Porteur de ce projet et propriétaire du parc immobilier qui l’accueillera à l’entrée de Labège, Jean-Jacques Germain a intégré dans la boucle Sandrine Banessy, Carole Garcia et Nathalie Juin, des associées qui apportent leurs compétences dans les domaines muséographique et culturel,  cosmétique et soins corporels.

Terre de Pastel qui représente un investissement de 1,3 M€ sera opérationnel à l’été 2013. Une vingtaine d’emplois seront créés au démarrage. Etendu sur 1600 m2, l’ensemble comprend plusieurs pôles d’activités. A l’instar du vin, patrimoine régional qui a donné naissance à toute une ligne de soins corporels, sera développée autour de l’emblématique pastel une offre de « pastelothérapie » au sein du Spa. Ce sera le 1er centre de soins nutritifs et anti-âge à exploiter les vertus de cette plante tinctoriale. Il bénéficiera de tout le savoir-faire de Carole Garcia et Nathalie Juin, les dirigeantes fondatrices de  Cocagne et Compagnie qui ont mis au point  la gamme cosmétique Graine de Pastel. Cet espace de 650 m2 sous lumière naturelle, englobera une piscine dotée d’une verrière ouvrante, un hammam, un sauna, des salles de gym, une tisanerie de 60 m2…le tout entrecoupé de patios à ciel ouvert. Un cadre de détente et relaxation où seront prodigués l’ensemble des soins conçus par l’enseigne Graine de Pastel (1).

La partie Muséum mettra en scène l’histoire du pastel et ses applications contemporaines, un passage de la tradition à la modernité illustré par des expositions permanentes, des ateliers scientifiques. Conférencière et auteur de nombreux ouvrages notamment sur le pastel, Sandrine Banessy a élaboré tout un  parcours initiatique avec en point d’orgue l’atelier du teinturier, une découverte en live de l’alchimie du pastel (oxydoréduction illustrée par le déverdissage du tissu et son passage au bleu).

Autre composante phare du projet, la boutique et le lancement de deux marques Bleu de Toulouse et Terre de Pastel. « La première griffera nos collections habillement, l’autre signera nos produits textiles ainsi que d’autres créations en propre» précise Jean-Jacques Germain qui en la matière possède une bonne expérience professionnelle (2). Les visiteurs trouveront là un choix étendu d’articles, des souvenirs, les fleurons du terroir, la ligne cosmétique Graine de Pastel avec ses récentes innovations…Les éditions TME alimenteront la partie librairie avec des ouvrages sur le pastel, des cartes postales et autres supports imprimés originaux. « Un beau livre Terre de Pastel est en cours de réalisation » annonce Sandrine Banessy, cofondatrice de cette maison d’édition.

Avec cette initiative, Toulouse capitale de l’aéronautique et de l’espace pourra aussi s’afficher clairement métropole du pastel. Une revendication identitaire forte que s’approprieront les locaux et les touristes. La localisation du site, à proximité du centre de congrès Diagora, de Montaudran Aerospace (qui valorisera avec la « piste » l’histoire de l’aéropostale) et de la Cité de l’Espace est un atout important pour développer l’offre de réceptif.

Considéré comme un projet culturel majeur et structurant, Terre de Pastel est activement soutenu par le Sicoval. L’organisation à Toulouse les 26 et 27 mars du prochain salon Rendez-Vous en France sera l’occasion de mettre en avant lors d’un éductour prévu pour la circonstance le pastel d’hier et ses applications contemporaines.

Emma BAO
Diffusé le 5 février 2013

 (1) : soins du visage : « promenade au pays du pastel », soin anti-rides fermeté, soin aux galets de la Garonne ; soins du corps : gommage gascon, modelage aux coques de cocagne, rituel de cocagne.

(2) : Création en 1983 d’une ligne de prêt-à-porter masculin Jacques Germain, mise en place d’un réseau de distribution de 70 points de ventes.